Vous recherchez...

Dossier : Relancer sa candidature, la marche à suivre

Relancer sa candidature, la marche à suivre

Relancer sa candidature, la marche à suivre

Vous avez sûrement déjà connu cette période de flou entre l'envoi d'une candidature et la réponse. Qu'elle soit favorable ou non, vous voulez être fixé et le recruteur potentiel ne semble pas pressé… A quel moment dois-je le relancer ? Quels arguments mettre en avant ? Vous trouverez dans ce dossier quelques indications sur la marche à suivre.

Quel est le meilleur moment ?

Vous avez envoyé une candidature et vous avez peur que celle-ci tombe aux oubliettes ? Laissez le temps à l'entreprise d'étudier l'ensemble des CV reçus, les responsables du recrutement sont peut-être débordés et le fait qu'ils ne répondent pas n'est pas forcément synonyme de refus. Cependant si vous restez sans nouvelles trop longtemps, recontactez-les deux ou trois semaines après l'envoi de votre courrier. Cela montrera votre motivation et votre intérêt pour l'entreprise.

Comment procéder ?

Par téléphone ou par e-mail ? Si un e-mail ne risque pas de déranger votre interlocuteur, le téléphone permet un contact direct qui peut s'avérer bénéfique pour votre candidature. Une fois en ligne, adoptez un ton calme et aimable sans trop insister, cela pourrait discréditer votre candidature. Si vous prenez un ton déçu ou agressif, vous aurez l'air de quémander un poste plutôt que d'y postuler.

Que dire ?

Vous pouvez aborder votre relance de différentes manières en demandant comment se déroule le planning du recrutement, des détails sur le poste convoité, si l'entreprise a bien reçu votre candidature. Quelle que soit la question posée, faites preuve de tact ! Evitez le : « Alors, vous me prenez ? », choisissez plutôt : « J'espère que mon courrier vous est bien parvenu, je suis très intéressé par le poste et je reste à votre disposition si vous avez besoin de renseignements supplémentaires sur mon parcours. ».

En cas d'échec

Si le recruteur semble embarrassé au bout du fil et reste vague dans ses réponses, n'insistez pas, il ne faut pas confondre relance et harcèlement ! Dans le cas d'un refus, demandez les raisons de ce choix, les critiques peuvent être constructives pour la suite. Passez alors à autre chose et concentrez-vous sur vos prochaines candidatures.

La relance est donc vivement conseillée, mais seulement si elle est réalisée avec habileté. Si les réponses négatives se multiplient, posez-vous des questions sur la qualité de vos candidatures et n'hésitez pas à consulter nos dossiers sur le sujet sur le site L4m.fr !