Vous recherchez...

Dossier : La candidature spontanée

La candidature spontanée

POSTULER

Répondre aux offres d'emploi est un bon moyen de décrocher un entretien et peut-être un emploi, mais vous pouvez également vous lancer dans une démarche d'envoi spontané de candidatures.

La candidature spontanée

Trouver un emploi lorsqu'on est jeune diplômé et/ou que l'on a peu d'expérience peut parfois s'apparenter à un véritable parcours du combattant. Répondre aux offres d'emploi est la première arme dont on dispose mais il est possible de multiplier ses chances d'être contacté par une entreprise en envoyant des candidatures spontanées. En effet, une annonce n'est pas toujours diffusée lorsqu'un poste est vacant et les employeurs passent alors par le biais du recrutement interne, de relations professionnelles et, bien sûr, de candidatures spontanées. Le recrutement grâce à ce type de candidature représente une embauche sur cinq. Il existe un véritable marché fermé de l'emploi dans lequel il peut être intéressant de se faire une place.

Les objectifs d'une candidature spontanée sont :

- Accéder à des postes où le recrutement se fait rarement par voie d'annonce.

- Attirer l'attention sur votre candidature.

- Décrocher un entretien.

Pour les entreprises, la candidature spontanée s'avère un bon moyen de recruter sans passer par une campagne souvent longue et nécessitant de l'argent. Pour que votre candidature soit couronnée de succès, il vous faudra tout de même respecter quelques règles.

1. Rassembler des informations

Votre premier travail consistera à cibler et lister les entreprises qui vous intéressent. De cette façon, vous éviterez les prises de contacts inutiles et vous pourrez vous adresser directement à la bonne personne. Il existe de nombreuses sources pour obtenir des informations :

- Les services pour l'emploi (ANPE, CRIJ, etc.) possèdent des annuaires et des dossiers regroupant les contacts nécessaires pour démarcher les entreprises.

- Les salons permettent de rencontrer directement une entreprise, d'obtenir des informations et les coordonnées du chargé du recrutement.

- Les onglets « recrutement » ou « rejoignez-nous » des sites Internet des sociétés sont une source d'informations utiles et particulièrement fiables.

- Les revues spécialisées dans le secteur.

- Les relations que vous avez déjà au sein de l'entreprise que vous souhaitez rejoindre. Cette personne pourra peut-être vous donner des renseignements précieux et même vous faire entrer en contact avec un responsable du recrutement.

- Le téléphone permet d'obtenir facilement et rapidement des indications. Pensez à être polis et courtois et n'hésitez pas à préparer à l'avance quelques questions. Evitez de vous présentez comme demandeur d'emploi dès le départ mais présentez-vous comme quelqu'un souhaitant obtenir des informations sur la société. Pesez vos mots et soyez diplomate. Si vous n'êtes pas à l'aise au téléphone, évitez cette méthode.

Ces différents moyens vous permettront d'obtenir des renseignements sur l'entreprise, sur les services et les postes, sur la personne à contacter pour l'envoi de votre candidature, sur les nouveautés du secteur…

2. Personnaliser et argumenter votre candidature

Votre candidature doit attirer l'attention du recruteur. Une lettre personnalisée en fonction de l'entreprise, de sa culture et de son secteur d'activité est une bonne marche à suivre. Sur certains secteurs comme l'audiovisuel ou l'édition, vous pouvez réaliser une demande plus originale que pour la finance ou la banque où la rigueur s'avère nécessaire. N'hésitez pas à personnaliser et soignez la présentation de votre lettre de motivation, votre CV et tout autre document que vous pouvez fournir.

En réalité, la candidature spontanée peut être comparé à une vente commerciale à l'exception près que c'est vous que vous vendez. Ayez donc une attitude dynamique. Lors de votre entretien, il est important de mettre en valeur vos atouts, vos qualités, vos compétences particulières… Pensez alors à compenser vos points faibles par vos points forts : nombreux stages, bon niveau en langue, en informatique sont des atouts. Vous devez amener votre interlocuteur à regarder les points qui vous mettent en valeur et à le détourner de ceux qui pourraient vous porter préjudice. D'autre part, vous devez expliquer en quoi vous apporterez un plus à l'entreprise et en quoi votre projet professionnel et votre profil correspondent à l'activité et à l'image de l'entreprise ciblée.

3. Un support adapté

Votre candidature est prête. Il ne reste alors plus qu'à l'envoyer. Plus souvent utilisé l'envoi postal est toujours utile. Il s'avère alors important d'adresser votre candidature à une personne précise. Une lettre nominative vaut mieux que celle transmise de services en services. Au pire, adressez la au service ressources humaines.

Pour autant une démarche plus dynamique n'est pas exclure. Vous pouvez démarcher directement les entreprises en vous rendant sur place. A ce moment-là pensez à vous renseigner sur place pour savoir si la technique ne sera pas mal perçue. Les salons, expositions et événements variés pour l'emploi sont l'occasion de déposer un maximum de candidatures spontanées. Les entreprises sont d'autant plus réceptives qu'elles sont là pour recruter. Petite astuce, pensez à contacter l'entreprise 8 à 10 jours après l'envoi pour connaître l'état de votre candidature et au besoin l'appuyer. Il s'agit d'être direct, concret et de ne pas faire perdre de temps à votre interlocuteur. Ayez une voix posée mais dynamique, évitez à tout prix d'être agressif ou plaintif, on couperait alors court à la communication. Expliquez clairement votre démarche.

Lorsque vous réaliserez ces relances, créez un fichier récapitulatif des contacts réalisés et des engagements à tenir. De cette façon, vous éviterez d'appeler plusieurs fois la même entreprise et d'oublier d'envoyer les documents demandés lors d'un entretien voire de confondre les interlocuteurs.

4. Chez l'employeur

Lorsqu'un recruteur reçoit une candidature spontanée, il regarde immédiatement la motivation et les qualités personnelles et originales du candidat (maîtrise d'une langue rare, diplôme de haut niveau, expérience à l'étranger…). Votre candidature doit donc être accrocheuse aussi bien sur la forme que sur le fond. Vous devez donc mettre en valeur tous les éléments susceptibles de faire ressortir votre CV afin de le différencier de la pile de candidatures qui s'entassent sur un coin du bureau du recruteur.

S. L.