Vous recherchez...

Dossier : Réussir sa période d'essai

Réussir sa période d'essai

Réussir sa période d'essai

Test à durée déterminée

La période d'essai a deux objectifs principaux : tester son employé et jauger son entreprise. De quelques jours à six mois, cette période vise à tester les aptitudes professionnelles d'un jeune salarié. Elle est perçue par les employeurs comme une phase d'observation. Un débutant sera moins jugé sur ses compétences techniques que sur sa capacité à comprendre la vie de l'entreprise, à communiquer, à s'intégrer dans une équipe, à s'organiser et à prendre des initiatives.

La législation

Le contrat de travail prévoit en général une période d'essai. En l'absence de précision dans le contrat, le salarié est engagé définitivement dès son premier jour de travail. Sa durée est prévue dans les conventions collectives : maximum un mois pour les CDD et six mois pour les CDI. L'employeur peut la prolonger, à condition que cette prolongation corresponde à une nécessité professionnelle (tester les qualités d'un salarié) et qu'elle soit écrite. Pendant cette période, l'employeur ou le salarié peuvent rompre le contrat sans formalité. Si des abus sont constatés dans cette rupture (motifs illicites, malveillance…), le salarié peut avoir recours au conseil des prud'hommes.

Les clés du succès

Soyez modeste! Afficher ses connaissances et donner des conseils aux personnes les plus anciennes de l'entreprise peuvent être mal perçu. Vous êtes là aussi pour apprendre. Rendez-vous indispensable. Il faut trouver un juste milieu. L'important est de montrer à vos collègues qu'ils peuvent compter sur vous. Par exemple, vous pouvez décharger d'une tâche une personne qui n'a pas le temps de la remplir. Vous montrez ainsi votre bonne volonté et votre sens de la collaboration. Ne méprisez personne. Ayez des égards pour tous, surtout envers ceux qui ont un statut inférieur au votre. Posez des questions. Elles vous permettront de délimiter rapidement vos attributions. Ainsi, le travail en équipe pourra être plus efficace. De plus, vous saurez assez vite auprès de quel service ou de quelle personne obtenir telle information ou résoudre tel problème.Trouvez le ton juste. Il est important d'écouter les autres et de donner votre avis que quand on vous le demande. Répondez de manière sincère et modeste. Pour autant, ne critiquez pas avec véhémence le travail fait par votre prédécesseur, cela pourrait être néfaste pour vous.Restez attentif. Allez vers les autres et présentez vous si cela n'a pas été fait. Le fait d'être débutant et de l'assumer peut attitrer plus de sympathie que si vous essayez de le cacher.

L'entreprise vue dans son ensemble

Pour mieux comprendre le fonctionnement de l'entreprise et la façon dont s'articule les différents services, informez-vous. Cette étape permet par la suite de rendre le travail plus efficace et de mieux s'intégrer dans une équipe. Généralement, on retrouve les mêmes constantes dans toutes les entreprises. Ces éléments sont plus ou moins développés selon la taille.Dans une PME. Le chef d'entreprise occupe à la fois le poste de directeur commercial, de directeur financier, de ressources humaines et de communication.Dans une grande entreprise. Chacun de ces postes sont attribué à des personnes différentes. Dans ce cas, votre premier contact avec l'entreprise est souvent le directeur des ressources humaines. Au cours de votre carrière professionnel, vous entrerez souvent en contact avec lui puisqu'il gère les effectifs, motive le personnel, gère les carrières des salariés et met en place des politiques sociales dans l'entreprise.

Le bilan de votre période d'essai

La fin d'une période d'essai est idéale pour faire le point sur les aspects positifs et négatifs, et pourquoi pas en parler avec votre chef de service ou le directeur des ressources humaines. Désormais, en tant que membre à part entière d'une équipe, vous êtes en droit d'apporter votre vision des choses.