Dossier : La lettre de motivation est-elle morte ?

La lettre de motivation est-elle morte ?

Duo inséparable, le CV et la lettre de motivation sont considérés comme les piliers de la « bonne » candidature. Peu remise en question, la lettre de motivation accompagnant le CV est avant tout, pour beaucoup de candidats, un réflexe, une habitude, voire parfois une véritable corvée. Mais est-elle toujours indispensable ?

 

La lettre de motivation est-elle lue ?

« Parce que si non, pourquoi l’écrire ? » direz-vous. Malheureusement, il n’y a pas de réponse universelle : chaque recruteur a sa propre façon de procéder à la sélection des personnes à recevoir en entretien. En tant que candidat, il faut donc pallier toutes les éventualités. Sachez cependant qu’il faut avant tout concentrer vos efforts sur votre CV. C’est sur cette base que le recruteur décidera de lire ou non votre lettre de motivation.

Deux cas possibles : Votre CV a convaincu le recruteur, et il veut en savoir plus avant de vous rencontrer ou bien, il hésite et attend de lire votre lettre pour se faire un avis. Dans les deux situations, il va falloir que vos mots rassurent votre interlocuteur et lui donnent envie de décrocher son téléphone pour vous proposer le rendez-vous tant attendu : l’entretien d’embauche.

 

Comment faire une bonne lettre ?

Alors comment faire une lettre de motivation qui piquera la curiosité du recruteur ? Premier conseil : oubliez les modèles. Les recruteurs reçoivent des dizaines, parfois des centaines de candidatures. S’il lit votre lettre de motivation, c’est que votre CV a attiré son attention donc ne lui servez pas un texte copié/collé qu’il risque d’avoir déjà lu, ou une lettre qui ne démontre pas vraiment votre motivation… Ne pensez pas le tromper : le professionnel du recrutement décèlera vos efforts à travers les mots que vous utiliserez.

Soignez donc le style et le choix des mots, et surtout, tentez de repartir de zéro pour chaque lettre. Elle doit être personnalisée et adaptée au poste pour lequel vous candidatez. Pensez à utiliser les mots techniques appropriés et détaillez vos motivations, vos atouts, ce que vous avez appris de vos précédentes expériences. Enfin, n’hésitez pas à la faire relire par quelques membres de votre entourage qui pourraient vous apporter quelques corrections !

 

Moralité

La question n’est donc pas de savoir si votre lettre de motivation sera lue ou non : il faut la préparer dans le cas où elle le serait ! Ne vous privez pas d’un argument supplémentaire qui pourrait faire pencher la balance en votre faveur pour convaincre le recruteur. Donc, pensez à joindre une lettre bien rédigée et argumentée pour un poste qui vous intéresse vraiment.

 S’il s’agit plutôt d’un job « alimentaire », si la lettre de motivation n’est pas demandée dans le détail de l’offre, ou s’il s’agit d’un emploi peu qualifié, il semble plus indiqué de rédiger directement une argumentation courte, dans le mail.