Vous recherchez...

Dossier : Entretien

Entretien

Au-delà de l'angoisse, l'embauche est possible

La manche décisive

Convaincu par votre CV et votre lettre de motivation, le recruteur vous appelle et vous convie à un entretien. Le jour J, certains peuvent perdre pied et voir la confiance emmagasinée s'évanouir. D'autres, plus confiants, aborderons cette entrevue décisive sans sourciller. Quoi qu'il en soit, il est important de préparer correctement l'entretien, afin de conserver ou de renforcer son assurance. Dans tous les cas, gardez en tête qu'il s'agit en grande partie d'une question de feeling. Cet aspect du rendez-vous conditionne bien souvent la réussite ou l'échec. La première impression permet de comprendre un peu mieux l'ambiance qui peut régner au sein de l'entreprise, de savoir si celle-ci vous convient. Inversement, le recruteur cherchera à savoir si vous pouvez convenir à l'état d'esprit ambiant. Ne négligez donc aucun détail.

Pour bien préparer cette rencontre, il faut donc vous renseigner sur l'entreprise. Une bonne connaissance du sujet vous permettra de renforcer votre capital confiance. Pour ce faire, documentez-vous un maximum en multipliant les sources1. Vous devrez être connaître son chiffre d'affaires, ses activités, ses produits/services phares, son secteur d'activité et sa position sur le marché. Ne négligez pas son image de marque, sa culture d'entreprise et le nombre de ses salariés. Ces informations en poche, votre connaissance restera forcément limitée. N'hésitez donc pas à poser des questions. Leur pertinence est un bon indice de l'intérêt que vous portez à la société. Vous êtes acteur et ne devez pas sembler subir l'entretien.
N'oubliez pas de recenser vos atouts et vos points faibles afin de montrer votre adaptabilité. En général, il est bon de conduire cet inventaire personnel sur trois points différents : vos connaissances, vos compétences et votre personnalité.

Passons maintenant au comportement à adopter. Tout d'abord, il faut que vous gardiez toujours à l'esprit que vous êtes un produit (et oui, c'est comme ça !!), aussi, sachez vous vendre. Vous êtes là pour faire vos preuves, car pour l'instant, vous n'êtes aucunement providentiel, mais seulement potentiellement intéressant. Il est important de ne pas jouer un rôle et de savoir rester naturel.
Lorsque vous vous présentez au recruteur, vous devez être celui qui vient apporter ses connaissances et ses compétences à l'entreprise. Ne vous posez pas en victime d'un système qui ne vous a pas encore fourni d'emploi. N'espérez donc pas obtenir le poste en inspirant la pitié ou le besoin. Vous avez une valeur et votre présence n'est pas due au hasard. Le recruteur souhaite, lui aussi, trouver quelque chose. Ne vous présentez pas non plus comme en terrain conquis, car même si vous sortez d'une école prestigieuse et que vos précédents stages ou jobs se sont toujours bien passés, n'oubliez jamais que votre interlocuteur va aussi juger votre personnalité. Alors, sachez rester humble et gardez le sens de la mesure.

Passons enfin aux recommandations d'usage. Soyez ponctuel. Sachez contenir et gérer votre stress, même si par nature, vous êtes un grand émotif (ne vous tordez pas les doigts, ne vous tortillez pas sur votre chaise… keep cool !)… Soyez déjà professionnel. Soignez votre entrée, souriez, ayez la poignée de main ferme, le regard droit, le pas décidé et respectez les règles de politesse de base. Montrez que vous sortez de l'ordinaire, cultivez vos différences. Vous êtes motivé, alors montrez-le ! Enfin, faites un effort vestimentaire, n'oubliez jamais que c'est la première impression qui compte.

Voili, voilou, vous êtes fin prêt à affronter ce « périlleux » exercice qu'est l'entretien d'embauche. Vous voyez, ce n'est pas si terrible, et si vous suivez ces conseils, tout devrait bien se passer.
Un mot pour terminer, n'oubliez jamais que la personne que vous avez en face de vous est un être humain, et non un monstre cruel assoiffé de sang frais, alors restez serein. On croise les doigts pour votre réussite.

Cas particuliers :

Plusieurs recruteurs :
Il arrive parfois, lorsque vous vous présentez à l'entretien, que vous ne soyez pas confronté à une, mais à plusieurs personnes (deux voire plus). Peuvent en effet être présents, pour cette rencontre, le responsable des ressources humaines, le psychologue de l'entreprise, votre supérieur hiérarchique potentiel, voire le gérant de la société… Si un cas comme celui-là se présente à vous, surtout pas d'affolement. Le fait qu'il y ait plus de monde vous permet d'augmenter vos chances de plaire, alors profitez-en. Les questions ne seront ni plus nombreuses, ni plus compliquées et ce genre d'exercice ne demande aucune préparation supplémentaire. Sachez toutefois que cette configuration vise de temps à autre à déstabiliser le candidat. Chacun des interlocuteurs est alors susceptible de jouer un rôle pour parvenir à vous tester. Pensez à ne pas trop entrer dans leur jeu qui se résume souvent à celui « du gentil et du méchant ».

Entretien en groupe :
Sachez aussi qu'un entretien n'est pas obligatoirement personnalisé et que dans certaines entreprises, les candidats pour un même poste sont reçus en groupe. Cette version offre un gain du temps au recruteur qui évite ainsi de faire passer des tests ou d'expliquer le profil recherché à maintes reprises. Là encore, il n'y a aucune crainte à avoir. Il s'agit là d'une question pratique. Cependant, soyez certain que le recruteur prendra le temps de voir les candidats individuellement pour être sûr de son choix et se faire une idée plus précise du potentiel de chacun.

1 - *Par exemple, site Internet de l'entreprise,brochures,3615 Euridil…