Vous recherchez...

Dossier : La lettre de motivation

La lettre de motivation

Au pied de la lettre

Ce n'est ni un remake de votre CV, ni le roman de votre vie. La lettre de motivation est avant tout le miroir de vos compétences. Elle doit refléter les qualités qui feront de vous un candidat potentiellement intéressant. Ne la négligez pas. Et si vous ne savez trop comment vous y prendre, L4M vous propose quelques pistes.

Un exercice de style ?

Pour écrire une lettre de motivation, il faut en maîtriser la forme. La lettre doit être manuscrite. Les recruteurs apprécient que le candidat se donne la peine de prendre la plume (plutôt qu'un stylo bille) pour répondre à une annonce. Il est également important de respecter l'orthographe et la syntaxe afin d'éviter à votre lettre un aller simple pour la corbeille.

Evitez d'être fantaisiste (un peu de sérieux), trop provoquant ou langue de bois (n'écrivez pas pour ne rien dire). N'utilisez pas les formes négatives et les mots tabous (ne pas, problème…). Vous êtes là pour proposer des solutions, alors soyez positif ! Faites relire votre lettre par un tiers. Acceptez les critiques pour faire évoluer votre lettre. De toutes façons, elle ne sera jamais parfaite.

Il faut également s'attarder sur quelques détails qui changent tout. Au moment de fermer l'enveloppe, assurez-vous que le haut de la face écrite apparaisse lors de l'ouverture du courrier. Prenez également garde d'affranchir correctement votre lettre… en général, les recruteurs n'apprécient pas de payer une surtaxe.
Conservez une copie de la lettre. Il est parfois bon d'y jeter un dernier coup d'œil avant de se présenter à l'entretien, afin de s'en remémorer le contenu. Chaque poste étant différent, il vous faudra écrire une lettre différente à chaque fois. Quand il s'agit de sa carrière, quelques efforts sont parfois nécessaires.

Enfin, il convient de distinguer une lettre de motivation correspondant à une annonce de celle émanant d'une candidature libre. Le discours doit alors être adapté au poste visé. Vous devez mettre en avant la valeur ajoutée que vous êtes susceptible d'apporter à l'entreprise. Une connaissance approfondie du sujet est donc nécessaire.

La règle du Vous-Je-Nous

En général, il convient d'articuler une lettre de motivation autour de trois axes. Ceci, va vous permettre de bien organiser votre texte. C'est la petite règle simple du Vous-Je-Nous.

Vous : Parlez un peu de l'entreprise, de son statut et du poste à pourvoir. En bref, montrez que vous vous y intéressez un tant soit peu et que vous ne postulez pas au hasard. Essayez d'apporter des raisons à cette candidature en qualifiant les points clés de l'offre. Mais ne déifiez pas non plus l'employeur, vous n'êtes pas là pour ça… n'oubliez jamais que le but est de proposer un service. Allez à l'essentiel !

Je : Présentez-vous, mettez en avant les aspects de votre formation qui correspondent à la demande. Argumentez grâce à vos diverses expériences de stage et sélectionnez les éléments susceptibles d'intéresser le recruteur.
Evitez les « je sais… » ou « je pense… ». Passez à l'action, dites « j'ai fait… », « je suis… ». Lorsque vous donnez les raisons de votre candidature, bannissez les « j'ai besoin d'argent… », « j'ai besoin de travailler… ». Ne vous apitoyez pas sur votre sort, il n'y a rien de tel pour agacer un recruteur. Montrez lui que vous êtes combatif et motivé… Bref, affirmez-vous !

Nous : Vous avez parlé de l'entreprise, de vous… c'est le moment de solliciter un entretien. Pour ce faire, évitez, et même, fuyez les formules au conditionnel. Au contraire, ayez l'air d'être sûr de vous avec une tournure du genre « dans la perspective de notre futur entretien… », « dans l'attente de notre future rencontre… », « je me tiens à votre disposition, pour un rendez-vous ultérieur… » Pour convaincre, il faut y croire soi-même.