Vous recherchez...

Dossier : Les métiers du social

Les métiers du social

Les métiers du social

Au service de l'insertion, de l'accompagnement ou encore de la protection, le secteur du social comprend aujourd'hui près de 4 000 000 de travailleurs. Et ce chiffre ne risque pas de décroître, face à l'augmentation du chômage et de la précarité. Travailler dans le social, c'est donc une voie riche en opportunités, qui nécessite tout de même un certain savoir-faire et des qualités humaines spécifiques.

Quels sont les métiers du social ?

On peut distinguer quatre branches dans ce secteur. La première comprend l'aide sociale, et réunit des métiers comme conseiller en économie sociale et familiale. La deuxième est l'éducation spécialisée, avec les métiers d'éducateur spécialisé ou éducateur de jeunes enfants. Le travail à domicile est une grande partie du secteur avec les auxiliaires de vie sociale ou les conseillers conjugaux et familiaux. La dernière branche regroupe les métiers de l'animation, comme animateur ou directeur de centre de loisirs. Bref, vous avez l'embarras du choix !

Comment se former à ces métiers ?

Plus de 350 établissements, privés ou publics, préparent aux métiers du social. Un examen d'entrée est souvent de rigueur, que seulement 10 % des concourants réussissent. Pour beaucoup le Bac est requis, qu'il soit ES, L, STG, S ou ST2S. Vous pouvez par exemple réaliser un DUT Carrières sociales, prépare le DEAVS (Diplôme d'Etat d'Assistant de Vie Sociale) ou le DEES (Diplôme d'Etat d'Education Spécialisée).

Le secteur du social est-il fait pour moi ?

En plus d'un savoir-faire important, les métiers du social requièrent de nombreuses qualités : sens de l'analyse et de l'écoute, ouverture d'esprit, bon équilibre mental, patience, et bien sûr, un goût pour les relations humaines. Des compétences sont également nécessaires, comme des connaissances juridiques et psychologiques, d'où la nécessité de suivre une formation.

Sachez que le quotidien d'un travailleur social peut s'avérer difficile : les situations sont parfois délicates et les salaires souvent moyens. Mais si aider les autres est une vocation, vous trouverez surement votre place dans le social !