Vous recherchez...

Dossier : L’ingénieur en quelques questions

L’ingénieur en quelques questions

Nouvelles manières de consommer de l'énergie, machines destinées à lui faciliter la vie, voire révolution dans la façon de penser son rapport au monde. L'Homme est un animal plutôt débrouillard quand on y pense et son inventivité ne date pas d'hier. Archimède, Léonardo Da Vinci ou encore Imhotep étaient des « proto-ingénieurs » dont les travaux influencent encore aujourd’hui leurs héritiers. À vrai dire, il existe à peu près autant de définitions du métier qu'il y a de personnes qui le pratiquent.

 

Il est temps de se poser les bonnes questions pour cerner un peu cette profession protéiforme.

 

C’est quoi au juste ?

 

Les panneaux photovoltaïques, les voitures électriques, les smartphones, les médicaments génériques, les drones et les navettes spatiales. Peut-être vous demandez-vous ce que ces objets ont en commun. La réponse : les ingénieurs. Un peu facile je vous l’accorde, étant donné le titre du dossier. Derrière chacune de ces inventions se cache quelqu’un qui a imaginé, testé puis développé ces produits au sein d’un laboratoire.

 

Tantôt des améliorations d’objets ou de produits déjà existants, tantôt totalement novateurs, les ingénieurs travaillent sans relâche au développement de nouveautés. Les ingénieurs peuvent s’investir dans tous les domaines où technique et/ou science ont un rôle à jouer.

 

Sur un projet donné, l’ingénieur apporte ses connaissances, son savoir-faire technique, mais pas seulement. Il met en œuvre sa créativité. Non au sens artistique du terme, mais plutôt dans son utilisation pratique. Pour innover – créer des choses qui ne l’ont pas encore été, trouver les moyens de concevoir un objet adapté aux besoins de ses futurs consommateurs. Mais aussi pour respecter les contraintes qui peuvent peser sur le projet, techniques ou écologiques par exemple.

 

Où travaillent-ils ?

 

Les possibilités sont nombreuses : dans les entreprises de toutes tailles – de la PME aux grosses industries ou dans un département de Recherche et Développement. Ils peuvent être consultants, chefs de projet, dans la recherche, la conception, la prévention, l'innovation… leur champ d'action est presque aussi vaste que celui de leurs secteurs professionnels.

Au cours de leur carrière, ils peuvent être amenés à changer de poste, d’entreprise, voire de secteur professionnel. En un mot, ils vont là où ils le veulent.

 

Les opportunités de travail à l’étranger sont nombreuses. Il existe dans le monde entier des pôles dévolus à la recherche et à l’innovation. Toutes les entreprises prestigieuses possèdent potentiellement des postes réservés aux ingénieurs, selon leur spécialité bien évidemment. En un mot, l'ingénierie ne connaît pas la crise.

 

Comment le devient-on ?

 

Le diplôme d’ingénieur équivaut à un Bac +5. Publiques ou privées, il existe aujourd’hui près de 200 écoles qui préparent des étudiants à ces métiers. Certaines sont généralistes, d'autres préparent à une branche professionnelle en particulier : aéronautique, biochimie, électronique, informatique…

 

La plupart des écoles sont accessibles par concours. Il est parfois possible d’y accéder après le bac tandis que d'autres le seront après un passage en Classe Préparatoire aux Grandes Écoles (CPGE). Chaque école possède sa propre façon de recruter ses étudiants. Il est donc indispensable de se rendre sur leur site afin d'en savoir plus.

 

Entre deux eaux, science et technique

 

Le dictionnaire Larousse définit l’ingénieur comme une « personne que ses connaissances rendent apte à occuper des fonctions scientifiques ou techniques ». D’une certaine manière, il occupe un rôle de pivot entre les deux pôles. Cette position peut donc l'amener à exercer de nombreux postes. De la conception à la vérification des normes de sécurité d'un produit, il peut être partout.

 

Cependant, les ingénieurs savent-ils tout faire ? Sont-ils des surhommes (des surfemmes) ?Beaucoup possèdent des compétences particulières en lien avec un domaine précis. Et se spécialisent dans celui-ci : aéronautique, bâtiment travaux publics, biologie, transports, informatique…

 

Concrètement, quel est le profil d’un ingénieur ?

 

  • Il a une formation scientifique et souvent les appétences personnelles qui vont avec.
  • Il peut travailler dans de nombreux secteurs: innovation, conception et recherche et développement, prévention et évaluation sécurité…
  • … et dans différents domaines professionnels: santé, sécurité, environnement, aéronautique, informatique ou encore commerce.
  • Il a fait partie d'une école d'ingénieur.
  • Et bien entendu, les ingénieurs peuvent aussi bien être des hommes que des femmes! Si celles-ci sont encore en minorité, leur nombre ne cesse d'augmenter !

 

Quel que soit le secteur dans lequel il travaille, l'ingénieur œuvre tous les jours à l'amélioration des conditions de vie de l'Homme et à la réduction de son empreinte sur son environnement. L'avenir dépend un peu d'eux. Il ne faut pas oublier le mot qui se cache dans inGÉNIEur. De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités !