Vous recherchez...

Dossier : Les Métiers du bien être

Les Métiers du bien être

Détendez-vous on s'occupe de tout !

Zen et beau, deux petits mots que nous recherchons dans une société où le rythme effréné de la vie et le stress sont de plus en plus présents. Pour répondre à cette demande croissante, les métiers du bien être se développent de plus en plus.

« Je vais chez l'esthéticienne. » Premier métier connu et premier lieu fréquenté, les instituts de beauté proposent en plus des soins traditionnels (épilation, maquillage, parfumerie…), des rendez-vous détentes et beautés. Masques, aromathérapie et autres lotions déstressantes vous aident à vous sentir bien. S'ajustant à l'évolution du marché, les formations évoluent vers le bien-être et la santé. Courte ou longue, dans le public ou le privé, les écoles poussent comme des champignons. Néanmoins, si vous voulez maîtriser toutes les techniques du métier, gérer le personnel, conseiller et vendre, privilégiez un BTS esthétisme-cosmétique. Que ce soit en institut, dans les maisons de retraite ou en hôpital, on manque d'esthéticiennes et vous devriez trouver facilement un emploi à la fin de vos d'études.

Oublier le temps et se détendre complètement l'instant d'un gommage, d'un massage… c'est ce que proposent les centres de thalassothérapie, de remise en forme et les hammams. Lieu, ambiance, service, tout est pensé pour vous faire passer un moment agréable. Ainsi, le hammam Zein Oriental Spa à Lille déborde de petites attentions pour une plongée dans le monde oriental où « oasis de bien-être, calme, douceur et volupté » règne. Aider à se relaxer et à se sentir bien dans sa tête et dans son corps, devient le credo des nouvelles professions. Sophrologie, shiatsu, réflexologie, préparation mentale et autres réjouissances ont fait leur apparition depuis quelques années. A noter que la plupart de ces fonctions ne sont pas encore reconnues ce qui sous-entend un avenir relativement incertain. Il existe pourtant des formations propres à la sophrologie ou à la réflexologie. L'école de sophrologie, dans les bouches du Rhône délivre un diplôme professionnel de sophrologue, reconnu par la fédération française. Quant à la réflexologie, une formation de métaréflexologie s'est ouverte à Lille. Côté sport, encore très peu pratiqué il y a plusieurs années, le yoga a conquis notre société occidentale. Contrôle du rythme et de la respiration, enchaînement de postures aident à se sentir bien. Maîtrise de soi, détente, souplesse influent sur la santé et notamment sur la respiration. Plusieurs types de yoga existent, à vous ensuite de trouver celui qui vous apportera la sérénité.

Changer l'image de soi

Le relooking, coach personnel ou conseiller en image sont devenus très en vogue ces derniers temps. Aide psychologique et morale, le coach évolue dans la sphère personnelle et professionnelle. Dans les entreprises, il accompagnera un salarié dans la réussite d'une nouvelle mission ou aidera une équipe lors d'une réorganisation. Souvent responsables de ressources humaines, psychologues, anciens dirigeants, ils connaissent parfaitement l'univers professionnel.

Plus personnel, le conseiller en image vous aide à connaître votre style, à mettre en valeur vos atouts, à maîtriser votre image et à la faire évoluer. Au départ, le relooking s'adressait aux stars de la télé. Les stylistes les mettaient ainsi en valeur en utilisant des couleurs et des styles différents suivant la personnalité. Désormais, dans une société où l'apparence et la présentation comptent énormément, chacun peut avoir recours à un coach. L'allure et le look inspirent ou non confiance, déterminent une certaine forme de personnalité, ouvrent ou ferment certaines portes. Décortiquant vos goûts, vos réussites, vos échecs, vos envies, le relooking vous aide à trouver l'image qui vous correspond (meilleures couleurs pour le maquillage ou la coiffure, recherche de style vestimentaire, gestuelle…).

Plus axés sur le bien-être physique, les diététiciens et nutritionnistes interviennent dans une société où l'obésité est de plus en plus présente. Exit les frites, sandwichs et autres boissons gazeuses à tous les repas. Bienvenu dans l'ère de l'hygiène alimentaire. Beaucoup de diététiciens et nutritionnistes travaillent en milieu hospitalier, dans les collectivités territoriales ou en libéral. Pour embrasser la diététique, il vous faudra suivre un BTS diététique ou un DUT génie biologique. Si vous voulez exercer dans le sport, il existe un seul diplôme : le BEFORME (Brevet d'Etat des Métiers de la Forme).

Vous l'aurez compris, jadis réservés à une élite, les métiers du bien-être touchent désormais toutes les catégories sociales et tous les âges. Même les hommes n'hésitent plus à pousser la porte des instituts, à se faire choyer et à remplir leur armoire de produits de beauté.

Toutefois, l'esthétisme n'est pas toujours synonyme d'institut. Ainsi, le bien-être rentre de plus en plus dans les maisons de retraite et les hôpitaux afin d'offrir un certain confort aux malades. Avoir l'impression d'être belle, se faire choyer… permet aux malades de se sentir revivre et de mieux supporter les traitements. En maternité, l'aromathérapie ou la relaxation sont utilisées pour aider la femme à mettre au monde son enfant le plus naturellement possible. Certaines formations se sont d'ailleurs développées comme le diplôme d'esthéticienne médico-sociale du lycée Nicole-de-Luca de Lille.

La passion avant toute chose

Si vous n'aimez pas la mode et le contact ne vous lancez pas dans ces métiers du bien-être. Ils demandent de l'écoute, de l'attention, afin de mettre à l'aise un client pour l'aider à se détendre ou se confier. Résistance physique, polyvalence, sourire et bonne présentation sont également de rigueur. En plus des soins ou des conseils que vous pourrez prodiguer, il vous faudra avoir le sens de la vente. En effet, pour beaucoup, vous travaillerez seul ou dans une petite entreprise dans une profession où le bouche à oreille est une valeur importante pour développer sa clientèle. Enfin, restez zen !

S.L