Annuler

Dossier : Le volontariat international

08 juillet

Missions diverses et rémunérées, cadre professionnel souple et garanti par l’État, le Volontariat International plaît au jeunes et aux recruteurs.
Plus de 2 000 jeunes partent chaque année à l'étranger dans le cadre du Volontariat International.

Le volontariat international

Des conditions idéales pour encourager les jeunes à tenter l'expérience

UNE FORMULE À DIMENSION INTERNATIONALE POUR BOOSTER SON CV

Missions diverses et rémunérées, cadre professionnel souple et garanti par l’État, le Volontariat International plaît au jeunes et aux recruteurs. Plus de 2 000 jeunes partent chaque année à l'étranger dans le cadre du Volontariat International.

Pourquoi pas vous ? Se former autrement, sur les cinq continents, le V.I. est un véritable tremplin pour votre carrière. Si vous n'êtes pas convaincus, voici toutes les bonnes raisons et infos pratiques qui vous feront changer d'avis.

D'OÙ VIENT LE VOLONTARIAT INTERNATIONAL ?

Né en 2001, le V.I. a remplacé la Coopération au Service National (C.S.N.). Contrairement à ce dernier et comme son nom l'indique, le V.I. repose sur le volontariat. Il s'adresse aux hommes comme aux femmes. 

De plus, le V.I., comme son « prédécesseur », bénéficie d'avantages tels qu'un statut cautionné par l’État et une rémunération garantie pour chaque mission.

A QUI CE PROGRAMME EST-IL DESTINÉ ?

Il s'adresse principalement aux étudiants, jeunes diplômés et chercheurs d'emploi : âgés de plus de 18 ans et de moins de 28 ans, de nationalité française ou ressortissants d’un État membre de l'Union, ayant un casier judiciaire vierge, en règle avec les obligations du service national de leur pays.

UNE FORMULE PLUS QU'ATTRACTIVE ET TRÈS CONVOITÉE !

Que demander de plus ? Rémunération forfaitaire, couverture sociale, prise en charge des frais de transport, deux jours et demi de congés par mois, etc. Le V.I. vous offre une chance de vivre une expérience professionnelle et humaine exceptionnelle. Et nul doute qu'elle attirera toute l'attention des recruteurs dès votre retour. Sans compter qu'un V.I. peut parfois déboucher sur une embauche.

Vous vous doutez donc bien que de tels avantages attirent de nombreux candidats et qu'il faut parfois chercher longtemps pour trouver la mission de ses rêves. Si 36 % des candidats mettent entre 1 et 3 mois, il n'est pas rare qu'il faille attendre 6 mois, voire 1 an. Il est ainsi fortement conseillé de s'inscrire au moins 6 mois avant la date à laquelle on souhaite partir.

MISSION EN ENTREPRISE OU EN ADMINISTRATION : V.I.E. OU V.I.A.

Le Volontariat International en Entreprise (V.I.E.) s'effectue dans une structure française installée à l'étranger. Près de la moitié des départs se fait vers l'Europe. Les missions confiées peuvent être variées. Toutefois, certaines spécialisations sont plus recherchées que d'autres : contrôle de gestion, finances, commerce international, mécanique, génie civil, informatique, télécommunications, comptabilité, tourisme. 

Le Volontariat International en Administration (V.I.A.). Les missions peuvent être placées sous la tutelle du Ministères des Affaires Étrangères et du Développement international ou du Ministère de l’Économie, de l’industrie et du Numérique. Elles s’effectuent au sein des consulats, des ambassades, des services et des missions économiques français à l’étranger ou encore dans les services de coopération et d’action culturelle.

COMMENT S'Y PRENDRE POUR CHERCHER SON V.I. ?

Comme pour un stage ou un emploi, des offres de volontariat international sont proposées. On les trouve sur des sites dédiés tel que celui du CIVI. Inutile de se leurrer cependant : se contenter des offres diffusées ne suffit pas ! De plus, la méthode de recherche diffère selon qu'il s'agisse d'un V.I.E. ou d'un V.I.A.

V.I.E. : être entreprenant et motiver son choix. Il est recommandé d'aller directement sur le site des entreprises. En effet, si 30% des départs en V.I.E. sont consécutifs à une demande de l'entreprise, 25 % le sont suite à une candidature spontanée. Il faut alors faire preuve d'une forte motivation, mettre en avant un projet professionnel construit et démontrer qu'un V.I.E. est avantageux pour le candidat mais aussi pour l'entreprise : exonération de charges sociales, gestion administrative et juridique du volontaire facilitée (couverture sociale et versement des indemnités), durée de mission flexible, etc.

V.I.A. : pas de candidature spontanée ! Si vous postulez dans une ambassade, vous recevrez toujours la même réponse : « Adressez-vous au CIVI ». Vous obtiendrez le même résultat en démarchant le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement. Un conseil : soyez vigilants et consultez régulièrement les sites des organismes cités.

PARTIR POUR COMBIEN DE TEMPS ?

Mission flexible de 6 à 24 mois. Sachant que la durée moyenne du V.I. est de 12 mois, il est possible de prolonger sa mission (la durée maximum du V.I. étant de 24 mois), comme de l'écourter sous réserve d'un préavis de 3 mois. 

Le V.I. est un poste à temps plein, renouvelable une fois et s'effectue dans le même organisme.

Quelques adresses pour plus d'infos

Sur le site https://www.civiweb.com, Centre d'Information sur le Volontariat International (C.I.V.I.). Le site officiel du Volontariat International. Vous y retrouverez toutes les informations pratiques (inscription, mode de sélection), des offres de V.I.E. / V.I.A., des témoignages, etc.
Sur https://www.diplomatie.gouv.fr, le site du Ministère des Affaires Etrangères (M.A.E.) qui recrute et gère les Volontaires Internationaux affectés dans les Ambassades ou ses services rattachés.

Le volontariat international