Annuler

Métier : Batelier·ière

Devenir Batelier·ière (formation, salaire...)

22 juin

Le·a batelier·ière transporte des personnes (tourisme fluvial ou estuaire) ou des marchandises (denrées alimentaires ou matières premières par exemple) en empruntant les fleuves et les canaux à bord d'une péniche ou d'un navire industriel.

Batelier·ière

Définition générale :

Le·a batelier·ière transporte des personnes (tourisme fluvial ou estuaire) ou des marchandises (denrées alimentaires ou matières premières par exemple) en empruntant les fleuves et les canaux à bord d'une péniche ou d'un navire industriel.

Compétences :

Même si le métier se transmet généralement de parents à enfants, un certificat général de capacité de type B (permis de conduire fluvial) est obligatoire.

Activités :

Il ou elle surveille le chargement et organise le transport et exécute toutes les manœuvres et s'occupe de l'entretien du navire.

Qualités :

- Autonomie,
- Adaptabilité,
- Savoir se débrouiller seul·e.

Formation recommandée :

CAP transport fluvial qui peut également être complété par la MC transporteur fluvial. D'autre part, une attestation de capacité professionnelle est obligatoire pour s'installer comme entrepreneur·euse batelier·ière.

Salaire :

À partir de 1 200 € pour un·e débutant·e et jusqu'à 1 700 € brut par mois.

Environnement :

Toujours sur l'eau, un·e batelier·ière sillonne les fleuves et les canaux selon les livraisons à effectuer.

Batelier·ière