Vous recherchez...

Interview : Consultante en ressources humaines

Consultante en ressources humaines

Société: F.B.C. (Françoise Boitelle Consultant)

Site: francoise-boitelle.fr

Pouvez-vous nous parler de votre parcours scolaire ?

J'ai obtenu une maîtrise en information et communication à Lille III. En parallèle, j'ai décidé de m'orienter vers les relations humaines. J'ai donc été formée à l'IFAT à Paris (Institut Français d'Analyse Transactionnelle) pour être certifiée praticienne en analyse transactionnelle. En 1987, j'ai intégré le DHDO (Développement des Hommes et Des Organisations) pour bénéficier de formations managériales spécifiques telles que le PCM (Process Communication Management).

Comment êtes-vous devenue consultante en ressources humaines ?

A l'époque, le métier de consultant n'existait pas encore. J'ai découvert ce métier grâce à une rencontre. On était en quelque sorte des pionniers. Personne ne connaissait encore le coaching. J'ai donc commencé par faire des formations humaines dans différentes entreprises, publiques et privées avant de diversifier mon activité.

Comment s'est déroulée votre installation ?

Je travaillais principalement en partenariat avec plusieurs cabinets parisiens. J'ai donc ouvert mon propre cabinet en 2000. Je voulais me lancer et travailler à mon compte. L'important c'est de se créer une clientèle sans prendre celle des autres cabinets. Dans mon cas, le bouche à oreille a très bien fonctionné. Cela me permet notamment de travailler sur toute la France, y compris pour des groupes nationaux.

En quoi consiste précisément votre travail ?

Un consultant exerce trois missions principales en entreprise : audit, conseil et formation. Mon travail consiste à développer la politique RH des entreprises et je forme également les collaborateurs. Je travaille pour tous types d'entreprises, aussi bien pour les grands groupes que pour des PME. La durée de la mission varie en fonction des besoins de l'entreprise dans laquelle j'interviens : la mission peut être ponctuelle ou s'échelonner sur plusieurs mois voire années. Je fais également du coaching individuel auprès de particuliers.

Travaillez-vous seule ?

Oui, j'assume tout toute seule, y compris la gestion administrative. Je tiens énormément à ce fonctionnement car il me permet de gérer chacun de mes dossiers. Il n'y a jamais d'intermédiaire entre l'entreprise et moi. C'est pour cela que je privilégie toujours le qualitatif au quantitatif ! Il m'arrive parfois de travailler en sous-traitance pour d'autres cabinets qui font appel à mes services. On fonctionne beaucoup par réseau. D'ailleurs, le jour où j'ai moi aussi besoin de quelqu'un, je sais tout de suite vers qui me tourner.

Pouvez-vous nous décrire une journée type ?

Une journée type, dans mon travail, ça n'existe pas. Ce n'est pas du tout un métier routinier et c'est ce qui en fait la richesse. Tout dépend du type de missions qui m'ont été confiées. Il faut savoir que je construis toujours la formation sur mesure en fonction des attentes du commanditaire : on ne peut pas mettre en place un même plan de formation dans deux entreprises que tout oppose. C'est d'ailleurs pour cela que j'assure un véritable suivi après chacune de mes interventions. Même si la formation s'effectue en petits groupes (5 à 8 personnes), l'accompagnement est toujours individualisé.

Quelles sont les qualités nécessaires à l'exercice de cette profession ?

Les deux qualités principales sont la flexibilité et l'adaptation car je suis amenée à travailler auprès de publics très variés. Il faut notamment savoir ajuster son propos en fonction des thématiques abordées et être à l'écoute des personnes que l'on rencontre. De la même manière, il ne faut jamais rester sur des certitudes et être constamment capable de se remettre en question car chaque personne est unique.

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?

Je choisis ce que j'ai envie de faire, avec qui j'ai envie de travailler, etc. J'ai une véritable liberté de choix ce qui m'apporte une grande motivation dans le travail. Humainement, on apprend tous les jours ce qui est à la fois très enrichissant et très intéressant. En contrepartie, j'exerce une profession libérale : si je ne travaille pas, je ne gagne pas d'argent… C'est le prix de la liberté !

Quelques conseils pour quelqu'un qui aimerait se lancer ?

Il faut faire preuve de sérieux et de rigueur ainsi que d'une grande disponibilité, aussi bien de temps que d'esprit. Mais ce qui fera vraiment la différence, c'est la ténacité : il ne faut jamais se laisser décourager car tout effort finit par être récompensé un jour !
PR07/05/2012

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de stage