Vous recherchez...

Interview : Technicien en métrologie

Technicien en métrologie
« J'ai vite choisi cette orientation : dès la seconde, je suis sorti de la filière généraliste pour des études plus techniques »

Quel est ton parcours ?

J'ai fait un bac technique STI en électrotechnique puis un BTS électrotechnique en alternance chez EDF en tant que technicien de métrologie.

Dans quel contexte as-tu été embauché ?

Après mon BTS, j'ai passé un entretien de 4 heures pour me faire embaucher, et comme j'avais un collègue qui était muté j'ai pu prendre sa place.

En quoi consiste ton travail ?

Je travaille sur les compteurs pour tarifs industriels (jaune et vert). Quand j'arrive le matin, je prends connaissance de mes travaux puis je me rends chez les clients, on se déplace beaucoup, on fait en moyenne 200 km par jour. Je fais essentiellement des ouvertures de compteur, des dépannages, également de lignes téléphoniques et des réglages d'installation haute tension. Le week-end, je me rends parfois chez des gros clients pour des opérations de maintenances.

Quelles qualités sont indispensables à l'exercice de ce métier ?

Il faut être ponctuel, autonome parce qu'on gère soi-même ses propres clients, et flexible parce qu'on peut être contacté n'importe quand pour intervenir auprès des usagers.

Quels sont les avantages de cette profession ?

On est assez libre, on peut planifier nos interventions comme on le souhaite. Puis il y a aussi l'aspect relationnel client qui est agréable, bien que je sois technicien j'ai tout de même un contact avec l'extérieur.

Quels sont les inconvénients ?

Je n'en vois pas beaucoup, on peut parfois travailler le week-end. Parfois aussi il y a des relations conflictuelles avec les clients car c'est nous qui sommes en contact avec eux et s'ils ont un problème ils ont tendance à se décharger sur nous.

Quels sont les perspectives d'évolution du métier ?

Déjà le métier évolue au gré des technologies. Ensuite, au niveau hiérarchique on peut devenir chef de service. Avec un bac +2 les évolutions en interne sont assez rapides.

Y a-t-il beaucoup d'embauches ?

L'année dernière EDF a embauché 5000 personnes.

Quels conseils peux-tu donner à quelqu'un qui voudrait faire ce métier ?

C'est un métier technique, le seul conseil que je pourrais donner c'est de faire des stages dans différentes entreprises afin de voir celle qui convient le mieux.
CS10/06/2013

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation