Vous recherchez...

Interview : Monteur dépanneur

Société: Piou équipement

Quel parcours scolaire avez-vous suivi ?

Après le collège j'ai voulu quitter l'enseignement général, j'ai donc suivi un BEP-CAP monteur-dépanneur de matériel frigorifique en deux ans.
J'ai poursuivi par un Bac professionnel génie climatique, froid et climatisation de deux ans également. Mes deux diplômes ont été passés dans des lycées professionnels.

Ces formations comprenaient-elles des stages ?

Oui heureusement, le BEP-CAP comprend quatre mois de stages. Le Bac pro comporte pour sa part deux stages d'un mois et demi. Ceux-ci sont d'une nécessité absolue car ils permettent d'avoir une vision du fonctionnement de l'entreprise et du travail sur le terrain.

Est-ce que les stages ont changé votre vision du métier ?

Non, on prend simplement conscience de la quantité de travail journalier.

Comment se répartit votre travail entre le montage, le dépannage, les formalités… ?

J'effectue beaucoup plus de dépannages que de montages, ce qui paraît logique car un boulanger ne change pas son matériel tous les quatre matins.
Il faut savoir que je passe une partie de ma journée sur la route, c'est pourquoi il ne faut pas être totalement contre le fait de conduire, de se déplacer. Je fais environ 30 000 km par an, ce qui représente une bonne moyenne quotidienne.

Est-ce qu'un permis de conduire particulier est nécessaire ?

Non, le permis B est suffisant.

Comment voyez-vous l'avenir de la profession ?

Le métier est en pleine explosion. Nous devons faire face à une augmentation des domaines d'activités du froid (maison, vignoble…). De plus, les événements de l'été 2003 tendent à amplifier le phénomène. Travaillant dans la boulangerie, je ne suis pas personnellement touché par cette tragédie, mais il faut savoir que plus il fait chaud et plus les moteurs tournent, ce qui engendre des pannes.
Avec le travail, la concurrence a elle aussi tendance à augmenter. De plus en plus d'électriciens et de plombiers proposent la mise en place et le suivi de climatiseurs…

Quelles sont d'après vous les qualités propices à l'exercice de cette profession ?

Il faut être minutieux, logique et disponible car la plupart des entreprises proposent un service de dépannage 24 h/24 h.

Quels sont les professions et les domaines d'application du BEP/CAP et du BAC Pro froid et climatisation ?

Avec mes diplômes on peut exercer plusieurs métiers comme monteur, dépanneur, commercial, chef de secteur… Tout dépend des capacités du candidat et de la taille de l'entreprise. En effet, il y a des sociétés plus importantes dans lesquelles les métiers de monteur et de dépanneur sont dissociés.

Quel salaire peut-on espérer dans la profession ?

Si le salaire de départ est souvent le SMIC (Salaire minimum interprofessionnel de croissance), il faut savoir que l'évolution est rapide. Un ouvrier effectuant un travail de qualité, peut espérer gagner 1 500 € par mois.
C.S.

Voir aussi

Offres d'emploi