Vous recherchez...

Interview : Directeur de l'école de cirque de Lomme

Directeur de l'école de cirque de Lomme

Pourriez vous m'expliquer le chemin que vous avez parcouru pour créer l'école des arts du cirque de Lomme ?

L'école est née d'une association en 1990' à partir d'un spectacle avec Christophe qui se jouait à Lomme. Au départ, elle émane d'une volonté de monter une structure de formation loisirs sur les métiers du cirque avec la présence d'artistes pour donner des cours. Le succès étant, le nombre de demandes étaient trop importante, il a, alors, fallu trouver un lieu pour accueillir autant de nouveau venus. Le parc d'attraction de Lomme faisant faillite, la ville propriétaire du terrain et des infrastructures nous a donc proposée de s'y installer. En 1992/93, nous mettons en place le projet culturel en développement progressif de la formation professionnelle. Ainsi, en 1998, nous arrivons à Lomme, les professeurs qui possédaient tous un travail à l'extérieur, deviennent enfin permanents. La première promotion arrivera en 2000.

En quoi consistent vos 2 rôles au centre des arts du cirque ?

Les 2 directeurs s'occupent de tous en duo et se répartissent les taches : Pascal s'occupe de la formation professionnelle et Christophe s'occupe des loisirs autour du cirque. Cependant d'une manière plus pragmatique il s'agit de s'occuper ensemble du recrutement professionnel, de travailler sur les programmes, fixer les objectifs de formation, gestion des problèmes internes…. C'est un lieu vivant avec beaucoup de mouvement ce qui implique certains avantages et certains inconvénients. L'école est une grande structure et cela peut créer des problèmes entre la formation et le loisir, il faut tout organiser et gérer.
En ce qui concerne le corps professoral, nous avons un noyau fixe de professeurs : prof d'équilibre depuis 2000, prof pour les disciplines aériennes depuis 2ans, tous deux venant de Chine, Sébastien professeur de préparation physique, qui fait aussi interface entre les jeunes et la direction, Tao responsable artistique qui donne des cours de danse et de mise en espace. Nous faisons, également venir beaucoup d'intervenants afin de compléter la formation au maximum, notamment pour le théâtre ou pour les cours de jongleries pour certaines techniques.

Quelles sont les spécificités de la formation au centre des arts du cirque de Lomme ?

La spécificité de la formation est que c un projet avant tout. Il est important que les artistes soient là pour nourrir la formation avec des échanges. Le centre de Lomme n'est pas qu'une école avec résidence et différents spectacles. Très souvent beaucoup de monde se croise, entre les enfants, les adultes, les professionnels et les artistes cela sert aussi à former des spectateurs. Nous proposons 2 cursus : une formation artistique en 3 ans et une formation préparatoire au concours des écoles supérieures en 1 an.

Qu'est ce qui fait la différence entre votre école ou une autre ?

Nous sommes une école spécialisée dans l'équilibre, la contorsion, les portés acrobatiques et la jonglerie car nous avons des professeurs de haut niveau dans ces disciplines ce qui permet d'enseigner un haut niveau technique.

Quelles sont les clefs pour façonner un bon artiste ?

Beaucoup beaucoup de travail et un peu de chance. Disons 90% de travail, 5% de talent et 5% de chance. Il faut être motivé, il n'y a pas de modèle de formation c'est une construction individuelle et aléatoire voir labyrinthique. L'important est de se nourrir de la formation a l'intérieur et a l'extérieur comme une éponge car il n'y a pas de règles.

Quelles sont les qualités que les élèves doivent avoir pour réussir ?

Le futur élève doit posséder des qualités athlétiques et mentales et de la personnalité. Les plus doués ne sont pas ceux qui réussissent le plus, tout est une question de volonté car il faut savoir accepter la souffrance et endurer la cadence sinon on ne passe pas les épreuves de sélection physique. En se qui concerne la sélection artistique, les élèves sont évalués sur les techniques de cirque et leur niveau. Ils sont également évalués sur la danse, l'acrobatie et leur jeu d'acteur. Puis, pour finir, il y a une visite médicale par un médecin du sport pour valider toutes ces épreuves. La sélection est faite par les professeurs eux même avec Pascal et Christophe
En ce concerne le prix de la formation, tous on un statut différentiels. De manière générale il y a une prise en charge par le conseil général dans le cadre d'une formation professionnelle. Pour les étrangers il y a une prise en charge par leur région dans d'autres cas chacun pais sa scolarité 1000euros par an. (3000euros pour la première année + prise en charge par le conseil régional) le coût réel est de 5500euros l'année par élève. Cependant, les problèmes financiers ne doivent pas être une barrière, nous offrons la possibilité de payer par échelonnement.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la vie d'artiste ?

Dans un premier temps, l'insécurité car les artistes de cirques sont réellement tributaires de leur corps et non aucunes garanties contre les blessures et tout accidents pouvant survenir ne sont pas considérées comme un accident de travail.Ensuite, leurs statuts reste un statut précaire car ils sont intermittents du spectacle mais cela est toujours mieux que dans le cirque traditionnel car il n'y a pas de contrat de travail.

Quel est le statut que les artistes de cirque ont actuellement ? Souffrent- ils du chômage après leur formation ? Et sous quel typas de contrats sont ils embauché ?

Comme vous l'avez dit, nos élèves sont des artistes de cirques, ils sont donc intermittents du spectacle. Dans le cirque traditionnel il n'y a pas de contrat de travail mais le statut d'intermittent leur permet une insertion professionnelle de 80% à 85% après l'école. De plus l'école effectue un suivi des élèves après leur formation afin de connaître le chemin qu'ils auront choisi d'empreinter. Si les élèves abandonnent c'est le plus souvent pendant la formation elle-même rarement après. Une fois, un élève très talentueux est devenu acuponcteur, ce n'est pas un échec mais une conduite de vie.
JxS10/07/06

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage