Vous recherchez...

Dossier : L'économie verte, un levier pour l'emploi !

L'économie verte, un levier pour l'emploi !

L’enjeu écologique n’a jamais été aussi présent. Et sans doute cette préoccupation n’a pas fini de croître ! La protection de l’environnement est devenue une thématique qui touche de nombreux secteurs d’activité, permettant de créer de nouveaux métiers ou d’ajouter de nouvelles missions à d’autres. L’occasion de faire le point sur cette économie « verte » et sur les métiers de demain.

État des lieux

Selon un rapport de la DARES (Direction de l’Animation de la Recherche des Études et des Statistiques), l’économie verte concerne près de 4 millions d’emplois en moyenne, entre 2010 et 2014. Ce chiffre regroupe à la fois les professions « vertes », qui ont pour finalité de protéger l’environnement, en agissant de manière préventive ou corrective, mais également les professions « verdissantes », qui ont inclus ou vont inclure à l’avenir, des préoccupations et des missions liées à l’environnement.

Tandis que les professions « vertes » concernent surtout les secteurs de la production et distribution d’énergie et d’eau (45 % de part de l’emploi total), de l’assainissement et du traitement des déchets (35 % de part de l’emploi total) et la protection de la nature et de l’environnement (20 % de part de l’emploi total), les professions « verdissantes » touchent de nombreux autres secteurs. Principalement le bâtiment (39,5 % de part de l’emploi), les transports (19,4 % de part de l’emploi) et l’industrie (19,1 % de part de l’emploi), mais aussi l’agriculture et l’entretien d’espaces verts, la recherche et le développement ou encore le commerce et le tourisme.

En nombre d’emplois, les professions « vertes » ne concernent finalement que peu de personnes : 144 00 environ, tandis que les professions « verdissantes » dépassent les 3 760 000 personnes concernées.

Je veux m’orienter dans une profession verte

Les métiers verts ont la cote, et si vous souhaitez participer à la protection de l’environnement, voici quelques possibilités qui s’offrent à vous. Le secteur de la production et la distribution d’énergie et d’eau emploie essentiellement des agents de maîtrise et des techniciens en production et distribution d’énergie, d’eau, de chauffage, mais aussi des ingénieurs, des cadres et des ouvriers qualifiés.

Le secteur du traitement et de l’assainissement des déchets est également une possibilité, offrant des postes de responsable ou d’agent de collecte de déchets, responsable de réseaux d’assainissement ou opérateur de tri. Pensez également aux métiers du traitement des eaux !

Enfin, les professions liées à la protection de la nature et de l’environnement regroupent tous les métiers d’entretien d’espaces verts et de protection du patrimoine.

Je veux m’orienter dans une profession verdissante

Si la thématique environnementale est un sujet qui vous préoccupe, vous pouvez choisir un métier prenant en compte les questions liées à la protection de l’environnement. Les secteurs sont nombreux et les métiers très variés !

Par exemple dans le bâtiment, depuis les métiers de conception (architecte, ingénieur d’étude, dessinateur en bâtiment…) jusqu’aux métiers du second œuvre (menuisier, plombier-chauffagiste, électricien, peintre, solier) en passant par la conduite de travaux et le gros œuvre, c’est toute une palette de professions qui se retrouve touchée par la problématique de l’environnement. Performance énergétique, gestion des déchets de chantier, réglementation thermique, énergies renouvelables… De nombreuses possibilités sont à étudier !

Dans le secteur des transports, on retrouve à la fois des métiers tels que conducteur de taxi, d’ambulance ou de transport en commun, mais aussi chauffeur routier, sans oublier les métiers de la logistique (ingénieurs, cadres, responsables d’exploitation, techniciens logistiques, responsables d’entrepôts, etc.)

Enfin, dans l’industrie, vous trouverez tous les métiers du contrôle qualité (Cadres ou ingénieurs dans l’analyse de l’air, contrôle du bruit, pollution atmosphérique, techniciens de production…), les métiers du design industriel, et les métiers de la maintenance (mécaniciens, techniciens d’installation, électriciens, électroniciens, métalliers…).

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive ! D’autres métiers touchent de près ou de loin aux préoccupations environnementales, comme les métiers de l’hygiène, de la qualité, de la sécurité et de l’environnement (HQSE), les métiers de la recherche (électricité, mécanique, agroalimentaire, chimie, métallurgie, énergie, botanique, hydrobiologie, zoologie…), les acheteurs, les métiers de la salubrité…

De plus en plus de métiers sont voués à être confrontés à des missions « vertes ». Choisissez le vôtre !