Vous recherchez...

Dossier : Orthographe et candidature, l'importance de faire un sans faute

Orthographe et candidature, l'importance de faire un sans faute
Le niveau des Français en orthographe a considérablement baissé ces dernières années. Cédilles, ponctuation, pluriels et autres participes passés passent à la trappe au profit du langage SMS, bourré de raccourcis qui font franchement tâche sur une candidature. Tout autant qu'une faute de grammaire, de syntaxe, d'orthographe ou de conjugaison. Alors, on ressort son Bescherelle, son dictionnaire et on révise ses leçons, même celles de CM2.

Pourquoi faire attention à l'orthographe ?

Prêter une attention particulière à l'orthographe peut être important pour deux raisons essentielles. La première étant évidemment lorsque la rédaction fait partie des principales missions du poste convoité. La seconde s'applique dans le cas général où le recruteur reçoit beaucoup de candidatures. Dans ce cas, ce petit effort pourrait faire la différence. Même si seulement 5 % des recruteurs français rejettent une candidature dès la première faute, beaucoup voient dans ces erreurs un manque de respect et d'intérêt pour l'entreprise. Conclusion : même si le recruteur sera plus indulgent selon les profils, vous augmentez vos chances de faire une bonne première impression en soignant votre rédaction.

Les conseils L4M

La règle d'or est bien sûr la relecture : par vous-même ou par une personne de votre entourage plus douée que vous en la matière. Même si cela peut prendre un peu de temps, il est souvent nécessaire d'avoir un œil extérieur capable de dénicher les coquilles. Si vous souhaitez vous corriger vous-même, méfiez-vous des correcteurs automatiques qui sont loin d'être infaillibles. Idem pour la recherche sur le net : on a tendance à vérifier rapidement l'orthographe d'un mot dans la liste des résultats. Celle-ci n'est pas toujours fiable : certains résultats peuvent provenir de forums où l'orthographe n'est pas la priorité. Pour plus de sécurité, vous pouvez vous rendre sur des dictionnaires en ligne comme le wiktionnaire par exemple ou sur bescherelle.com en cas d'hésitation en conjugaison.

Quelques règles

Certaines fautes reviennent régulièrement dans les lettres de motivation, les CV ou les mails envoyés aux recruteurs. Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive de règles qu'il nous arrive d'oublier :

  • Les termes cités en latin comme « a priori » s'inscrivent en italique.
  • Ci-dessous, ci-dessus, ci-joint et leurs cousins sont toujours pourvus d'un trait d'union.
  • En parlant de « ci-joint », rappelons qu'il est invariable en tête de phrase mais qu'il se conjugue après le nom qu'il définit (« Veuillez trouver ma candidature ci-jointe. »).
  • « J'aimerais » comme « j'aimerais faire partie de votre entreprise » prend un « s » puisque c'est du conditionnel, et non du futur.
  • « Etc. » et « … », c'est la même chose, donc inutile de les cumuler, ça serait comme « descendre en bas ».