Vous recherchez...

Dossier : S’engager pour faire carrière dans l’armée

S’engager pour faire carrière dans l’armée
Sujet à idées reçues mais aussi à beaucoup de campagnes de recrutement vantant un panel impressionnant de métiers, quels sont les possibilités réelles d’emploi dans l’armée ?

Engagez-vous, rengagez-vous, qu’ils disaient ! De nos jours, l’armée peut-être perçue et envisagée comme une solution idéale pour acquérir une première expérience professionnelle voire pour trouver un métier directement. Il est vrai que beaucoup de perspectives d’avenir enrichissantes sont accessibles par cette voie. La Marine nationale lance souvent une grande campagne de recrutement avec pour objectif d'offrir à des milliers de jeunes de tous niveaux, un engagement dans plus de 50 métiers. L'armée de l'air quant à elle intègre 15 000 jeunes par an. L’Armée de Terre en revanche, peine plus à trouver de nouvelles recrues avec des jeunes dévalorisant et ayant une mauvaise image de l’uniforme. Focus sur les possibilités nombreuses offertes pourtant par l’Armée de Terre et sur les conditions ainsi que le processus d’engagement.

Dépendants du ministère de la Défense, l’armée se divise avec l’Armée de Terre, l’armée de l’air et la marine nationale mais il existe aussi des organismes comme l’EMA (Etat-Major des Armées) ou le SGA (Secrétaire Général de l’Administration). Si l'engagement ne doit pas être pris à la légère, puisqu’il faut de la détermination, du courage et un vrai sens du service, tous les métiers liés à ce domaine particulier ne vous font pas courir ou vous rouler dans la boue au travers de longues manœuvres quotidiennes. L’armée englobe un panel d’environ 400 métiers dans une quarantaine de spécialités simplement pour ce qui est de l’Armée de Terre que ce soit sur le terrain, dans les cuisines ou dans les bureaux comme l’analyste imagerie ou l’assistant de gestion.

La carrière militaire concerne surtout les jeunes entre 18 et 26 ans de tous niveaux d’études (de la troisième à Bac +5, chaque niveau donnant accès à des postes et des rangs différents). Selon votre niveau d'étude, vous pouvez devenir militaire de rang (soldat, caporal, caporal-chef) sans le Bac, sous-officier de Bac à Bac +2 (sergent, adjudant) et officier au-delà comme lieutenant ou capitaine. Il existe aussi des officiers généraux comme le général de brigade ou le maréchal.

Il est donc possible d’intégrer l’armée sans diplôme est d’obtenir un poste à condition de réussir le circuit de recrutement qui comporte des entretiens, des tests psychologiques et physiques et de s’engager pour cinq ans (avec une période de six premiers mois où l’on peut décider d’arrêter). 15 semaines sont accordées à la formation initiale avec des enseignements sur les méthodes de combat ou des formations au tir. Puis, le soldat passe en formation de spécialisation initiale (de 4 semaines à plusieurs mois) avec des mises en situation et n’intervient dans des missions qu’au bout de son dixième mois.

Les fonctionnaires sont répartis en trois catégories : A, B et C qui correspondent au niveau de formation et à un type de responsabilités bien déterminé. Cependant, pour entrer dans l’armée, vous êtes recruté par concours comme tout emploi de la fonction publique. Toutefois, pour les personnels de la catégorie C, le recrutement peut s'effectuer sans concours. De plus, l’armée propose une progression de carrière quel que soit le domaine choisi ou votre niveau d’études lors de votre engagement. C’est l’expérience et vos aptitudes personnelles qui vont faire toute la différence lors de votre carrière et l’armée aide la progression professionnelle grâce à des formations tout au long de la vie militaire qui aboutissent à de réelles évolutions dans les grades d’officiers. Une personne sans diplôme peut donc aisément devenir, à force d’expériences et de motivation, un sous-officier par l’interne.

Au moment de l’engagement, le contrat est déterminé sur une période donnée et si l’on s’y plaît et que l’on possède les aptitudes nécessaires, il peut être aisément renouvelé. Parmi les autres avantages que possède une carrière militaire, on retrouve 45 jours ou neuf semaines de congés payés par an, ce qui représente beaucoup plus que les cinq semaines des entreprises civiles. Cependant, le danger est là et les soldats en opération à l’étranger ne peuvent pas prendre ces permissions lors de leur mission. Autre avantage intéressant à connaître : lors d’une mutation, les soldats peuvent bénéficier de facilités pour déménager avec leurs proches et ainsi ne pas perdre le fil avec leur famille.

La vie militaire est cependant particulière. C’est un état d’esprit qu’il faut savoir garder chaque heure d’une journée, il faut être disponible à tout moment et savoir se remettre en question, accepter des formations pour pouvoir tenir le rythme et progresser. Une expérience dans l’armée est donc souvent très appréciée par les entreprises qui voient toutes les qualités requises dans ce domaine ressortir de la candidature. Une carrière militaire apporte un grand sens d’adaptation et la prise d’un poste sera donc plus facile pour une personne qui possède cette expérience dans sa vie passée.

S’engager dans l’armée semble donc une voie vers l’emploi tout à fait sérieuse que ce soit pour un temps ou pour la vie. Les métiers et possibilités sont nombreuses, les avantages assez conséquents même si les inconvénients sont également présents et cette expérience peut vous apporter bien plus que vous ne l’auriez cru avant. Reste à prouver vos compétences et votre détermination pour pouvoir accéder à un poste plaisant et pouvoir user de toutes ces opportunités offertes par l’Armée de Terre.