Vous recherchez...

Dossier : Les métiers du recyclage

Les métiers du recyclage

Les métiers du recyclage

Si les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés aux gestes qu'il faut intégrer au quotidien pour réduire son empreinte écologique (bien fermer le robinet, trier ses déchets, éteindre son téléviseur…), les métiers liés au processus de tri et de recyclage des déchets ne sont guère connus et ne suscitent pas un grand intérêt chez les lycéens ou les diplômés. Pourtant, la prise de conscience collective sur l'impact de notre consommation pour le futur de notre planète et la sensibilisation croissante de la population aux problèmes environnementaux, suggèrent une croissance de ces activités de recyclage et une augmentation de postes dans ce domaine.

Les métiers du recyclage de déchets de consommation

La consommation croissante de produits industriels a augmenté notre consommation de matières plastiques et cartons. En effet depuis les années 50, les poubelles des foyers français comptent un nombre de plus en plus important de ces déchets non organiques. Lorsque l'on sait que ces matériaux ont une durée de vie très longue et que leur décomposition dans la nature peut durer plusieurs centaines voire milliers d'années on comprend que les centres de tri, les associations de protection de la nature ou caritatives œuvrent dans le sens du traitement de ces déchets qui peuvent être réemployés de manière efficace.

Les centres de tri

Ils sont les hauts lieux de la récupération et du traitement des déchets de la communauté urbaine. Ils sont 320 en France au total aujourd'hui. Les plus grands (Triselec à Lille, Syctom pour la communauté urbaine de Paris…), fonctionnent grâce à un nombre important d'employés. Environ 400 par exemple dans le centre Triselec qui sont répartis en divers secteurs :
Le secteur logistique : il comprend la majorité du personnel du centre: les opérateurs de tri, caristes, conducteurs de presse
L'encadrement : responsables de table, chefs d'atelier, chefs d'équipe
Le service QSE (Qualité Sécurité Environnement) : c'est un maillon important de l'usine qui demande un niveau de formation plus élevé qui peut se faire en interne comme chez Triselec par le biais de tuteurs ou de formateurs
Sans oublier, le service secrétariat et comptabilité, le médecin du travail mais aussi des postes à responsabilité dans chacun des services ou en communication interne et externe comme dans toute entreprise traditionnelle.

Le recyclage des déchets organiques

Dans le cas des ordures ménagères, les déchets organiques sont incinérés après leur collecte au domicile des particuliers. Cette incinération donne lieu soit à une valorisation énergétique de ces déchets soit à un traitement biologique par compostage dans le cas de déchets végétaux. De plus les activités de l'agriculture, de l'élevage, mais aussi, les forêts produisent 400 millions de tonnes de déchets organiques par an, de ce fait les chambres d'agriculture ont pris conscience du problème au début des années 90 et ont investi dans la recherche pour y remédier. Divers métiers de la valorisation matière sont au cœur du processus de recyclage de ces déchets : Le responsable d'usine de compostage: C'est un ingénieur agronome diplômé en ingénierie agricole, chargé de l'organisation du site et de la mise au point des opérations de traitement. Il veille au respect des normes et des réglementations. Il doit savoir encadrer une équipe, avoir des qualités de gestionnaire et savoir s'adapter à l'évolution des techniques. Il travaille en relation avec les collectivités locales, les industriels, le grand public.
Le chargé de mission pour la valorisation agricole: Il fait l'inventaire des déchets organiques produits par la région où il intervient et trouve des moyens pour valoriser au maximum ces matières et les utiliser pour la culture. Il travaille en lien avec les agriculteurs, éleveurs de bétail, pour utiliser les matières organiques qui vont fertiliser les sols par technique d'épendage. C'est un spécialiste qui doit connaître parfaitement les techniques de fertilisation, de compostage...Pour les utiliser au mieux, il mène des recherches avec des instituts scientifiques spécialisés tels que le CNRS (Centre national de la recherche scientifique, ou l'Inra (Institut national de la recherche agronomique).
Mais le recyclage ne se limite pas à ces deux domaines, il comprend aussi le traitement de l'eau, des déchets radio actifs…En résumé toutes les matières qui ont été modifiées par l'homme peuvent connaître un traitement de recyclage plus ou moins efficace. Les postes sont vraiment divers entre la mise en place des structures de recyclage dont s'occupent les ingénieurs spécialisés et la main-d'œuvre de recyclage qui nécessite une simple formation de tri.