Vous recherchez...

Dossier : Les métiers de la musique

Les métiers de la musique
Lors d'un concert, le public a les yeux rivés sur l'artiste. Mais que pourrait-il faire sans ses musiciens, sans micro et sans projecteur ?

Faites de la musique !

Depuis 1982, la fête de la musique est célébrée chaque année le 21 juin. L'occasion pour de nombreux chanteurs, groupes et orchestres de se faire connaître en se produisant au détour d'une rue, sur la terrasse d'un café ou sur la place municipale. Les jeunes sont de plus en plus nombreux à cultiver le doux rêve de consacrer leur vie professionnelle à la musique. Il faut dire en effet que le monde de la musique offre une très grande variété de carrière : de la composition à la production en passant par la programmation, il y en a pour tous les goûts !

Si vous maîtrisez un instrument de musique, votre talent peut certainement vous conduire vers une carrière artistique. Dans ce cas, un passage par un conservatoire de musique est fortement recommandé. Néanmoins, les musiciens, comme la plupart des artistes, sont avant tout intermittents du spectacle. En effet, en France, les orchestres permanents n'emploient que 2 500 musiciens. Ainsi, de nombreux artistes, essentiellement les musiciens classiques, choisissent de mener une double carrière en tant que professeurs. Les conservatoires de musique régionaux et départementaux emploient à eux seuls plus de 8 000 professeurs de musique. De la même manière, de nombreuses opportunités sont à saisir : près de 600 000 Français jouent régulièrement d'un instrument de musique et prennent des cours.

Avec plus de 15 diplômes et spécialités préparés dans 3 écoles à recrutement national, la France possède la plus importante offre de formation au monde dans le domaine de la facture instrumentale. Les différents diplômes préparés sont le reflet de la diversité des métiers : fabrication, réparation, accord ou encore commercialisation. Il faut dire en effet que le secteur est loin d'être figé et bénéficie même d'une remise en question constante impulsée par les besoins des professionnels eux-mêmes. Ce micro-secteur regroupe à lui seul 1 400 salariés en France et continue d'afficher de très bons résultats, y compris à l'exportation.

Après avoir essuyé les revers du téléchargement illégal, le secteur musical remonte peu à peu la pente. Même si de nombreux magasins de disques ont définitivement baissé le rideau face à la concurrence des boutiques de musique en ligne, de nombreuses opportunités restent à saisir. En effet, le marché des ventes numériques explose. Grâce à internet, de nouvelles compétences sont recherchées par les recruteurs et de nombreux postes sont à pourvoir (spécialiste de la vente en ligne, responsable des relations avec les portails musicaux ou encore gestionnaire de communauté de fans sur le net). Découvrir de nouveaux talents, donner vie aux albums, vendre des spectacles, telles peuvent être vos missions si vous souhaitez travailler dans l'industrie du disque, en particulier dans les secteurs les plus porteurs : la production et la commercialisation.