Annuler

Métier : Conducteur·rice de métro

Devenir Conducteur·rice de métro (formation, salaire...)

22 juin

Le·a conducteur·rice de métro assure le transport des passager·ère·s. Selon les installations, il ou elle peut être amené·e à conduire la rame en commande manuelle ou à superviser le pilotage automatique.

Conducteur·rice de métro

Définition générale :

Le·a conducteur·rice de métro assure le transport des passager·ère·s. Selon les installations, il ou elle peut être amené·e à conduire la rame en commande manuelle ou à superviser le pilotage automatique.

Compétences :

- Respect des normes en vigueur et des règles de sécurité,
- Connaissances en électronique et en mécanique pour garantir le fonctionnement de la rame.

Activités :

Le·a conducteur·rice de métro est chargé·e de vérifier minutieusement le bon fonctionnement des freins, de l'ouverture et de la fermeture des portes et de toutes les commandes du tableau de bord. En cas d'incident sur la ligne, il ou elle informe les passager·ère·s grâce à des annonces sonores. Il ou elle est en communication constante avec les agents de maintenance pour qu'ils puissent intervenir rapidement ce qui permettra notamment de minimiser les perturbations sur la ligne concernée.

Qualités :

- Être vigilant·e,
- Autonome,
- Rigoureux·euse,
- Sens des responsabilités,
- Grand sang-froid (il ou elle doit être capable de prendre les bonnes décisions en très peu de temps).

Formation recommandée :

La plupart des entreprises de transport forment leurs collaborateur·rice·s en interne donc aucun diplôme n'est exigé mais un CAP ou un BEP en électricité ou en mécanique peut être fortement apprécié.

Salaire :

De 1 700 à 1 900 € brut / mois pour un·e débutant·e. À cela s'ajoute des primes pour le travail de nuit, les dimanches et les jours fériés.

Environnement :

L'ensemble du réseau desservi par la rame dont il ou elle est responsable. En liaison permanente avec le centre de contrôle.

Conducteur·rice de métro