Interview : Père Noël

Père Noël

Il fait rêver les grands et les petits : le Père Noël. Une fonction pourtant pas facile à assumer !

 

Père Noël, le 24 décembre arrive à grands pas : êtes-vous stressé par votre métier ?

Un peu : la pression monte d’un cran toutes les semaines ! Mais mon expérience et surtout mes formidables équipes me permettent de gérer au mieux cette période intense de l’année. Être le Père Noël c’est beaucoup de responsabilités, mais c’est aussi un travail merveilleux et très gratifiant.

 

Quelles sont les qualités indispensables pour être Père Noël ?

Noël est une grande fête, attendue par des millions de personnes. Savoir que la réussite de cet événement et le bonheur de beaucoup de personnes reposent sur vous, ça peut vite être terrifiant ! Il faut être très organisé, mais patient aussi ! Car avec toutes les tâches à réaliser, tout ne peut pas être fait en un jour. Il faut savoir déléguer et manager ses équipes. Ensuite, il faut savoir garder la tête sur les épaules, et ne pas se laisser dépasser.

 

Comment se passent les recrutements ?

À l’approche de Noël, je reçois beaucoup de candidatures ! Mais la sélection peut être sévère : il faut de réelles qualités pour être un Lutin du Père Noël. Il faut être organisé, agile, capable de réagir rapidement et de travailler avec minutie. À partir du mois d’octobre, la cadence s’accélère vraiment et tout le monde doit réunir ses efforts pour terminer les colis à temps ! Pour recruter un futur Lutin, je fais passer un test de préparation de commande. C’est aussi simple que ça !

 

Quelles sont les conditions de travail des Lutins du Père Noël ?

L’atelier est très grand, mais il est vrai que lorsque le 24 décembre approche, il nous arrive de manquer un peu de place... Au-delà de ça, il y a bien sûr de la musique d’ambiance, une salle de repos équipée de hamacs, de jeux, et d’ateliers créatifs et une cantine bio ! Pour bouger dans l’atelier c’est au choix : à pied ou en hoverboard (il faut vivre avec son temps ! ho ho ho). Il y a des équipes de jour et des équipes de nuit : la rotation permet à l’atelier de ne jamais s’arrêter et de préparer un maximum de colis.

 

Un petit mot spécial pour la 300e Newsletter L4M ?

Aaah déjà la 300e ? Je la lis tous les 15 jours avec attention. Et quelque chose me dit que les abonnés passeront un excellent Noël… ! ;)