Vous recherchez...

Interview : Chargée de gestion des marchés publics

Chargée de gestion des marchés publics

Chargée de gestion des marchés publics (depuis 2004)

Société: Collectivité territoriale

Depuis 2004, Christine Beauvais est chargée de la gestion des marchés publics au sein d'une collectivité territoriale. C'est avec le sourire qu'elle se prête volontiers au jeu des questions-réponses pour nous présenter son métier.

Pouvez-nous parler de votre parcours ?

Dès la fin de mon BTS de secrétariat trilingue, j'ai choisi d'intégrer une collectivité territoriale. Dans un premier temps, je faisais des missions d'intérim, principalement au standard. Et puis un jour, on m'a proposé un poste au service comptabilité pour un remplacement. J'ai tout de suite accepté. Comme il faut décrocher un concours de la fonction publique pour être titularisé, j'ai passé celui de commis, l'équivalent d'adjoint administratif aujourd'hui. Deux ans plus tard, j'ai décidé de passer un autre concours pour obtenir une meilleure rémunération. En décrochant le concours de rédacteur (catégorie B), j'étais obligée de changer de poste. J'ai donc rejoint le service technique. Grâce aux examens, j'ai obtenu deux grades supplémentaires mais, par la suite, j'ai eu envie de changer d'activité. En 2004, j'ai donc proposé la création d'un nouveau service dédié aux marchés publics.

N'aviez-vous donc aucune formation propre aux marchés publics quand vous avez demandé la création de ce service ?

Effectivement, on peut dire que je me suis formée sur le tas. De toute façon, aux services techniques, une partie de mon travail relevait déjà de la commande publique et ça me plaisait beaucoup. Mon expérience au service comptabilité me sert énormément au quotidien car ça m'aide à mieux appréhender la gestion des dossiers. Il faut aussi savoir qu'il devient difficile pour une collectivité de ne pas avoir de service des marchés publics : ma proposition a tout de suite été approuvée. J'ai demandé à être formée en interne pour pouvoir me spécialiser dans ce domaine. C'est vrai que les textes juridiques ne se lisent pas facilement mais on finit par s'habituer!

En quoi consiste précisément votre travail ?

En tant que chargée de la commande publique, mon travail consiste à passer des procédures pour permettre à la collectivité d'effectuer toutes sortes d'achats (des fournitures, du matériel, des prestations intellectuelles…). Je dois surtout veiller à la bonne utilisation des deniers publics. De manière systématique, pour ne pas être accusés de favoritisme, on fait jouer la concurrence avant d'acheter. Ce qui prime dans ce métier, c'est la transparence : il faut être capable d'expliquer pourquoi tel candidat a été retenu et non pas tel autre.

Pouvez-vous nous décrire une journée type ?

Il n'y a jamais deux journées identiques : ce n'est pas un métier routinier. Néanmoins, ma journée de travail commence toujours par de la veille juridique qui consiste à rappeler aux différents services les échéances des marchés à venir. En plus de ça, deux fois par jour, le service comptabilité me soumet les demandes de bons de commande de l'ensemble des services. Je dois apporter mon visa sur la sécurité juridique de ces documents.

Quelles sont donc les qualités nécessaires à l'exercice de cette profession ?

Il faut savoir communiquer et être à l'écoute car on est amené à travailler avec l'ensemble des services. Il faut faire preuve de beaucoup de rigueur, surtout qu'en cas de litige, la responsabilité pénale peut être engagée. Cela veut dire que je risque une amende financière et même la prison si je ne peux pas expliquer pourquoi tel ou tel dossier a été choisi. Pour éviter tout problème, je signale systématiquement par écrit toute anomalie à mes collègues et à mes supérieurs. Il faut aussi être curieux et réactif car les textes juridiques changent très souvent. Et on ne peut pas se permettre de laisser des textes de loi de côté…

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?

Je continue d'apprendre tous les jours. Les dossiers à traiter sont très variés donc les champs de compétence à mobiliser également. Travailler avec l'ensemble des services est à la fois un avantage et un inconvénient : certains ne jouent pas le jeu de la collaboration et ça peut devenir très pénible par moments.

Quelques conseils pour quelqu'un qui aimerait se lancer ?

Etre rigoureux ! C'est essentiel dans ce travail. Quelqu'un qui ne fait pas suffisamment attention peut vite se retrouver débordé ! Pour être efficace, il faut savoir s'organiser, toujours avoir les délais en tête et être capable de gérer plusieurs dossiers en même temps. Et surtout, il ne faut pas être allergique aux maths : on travaille avec des chiffres, des pourcentages et des formules mathématiques toute la journée !
PR16/01/2012

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage