Vous recherchez...

Dossier : les CV en Europe

les CV en Europe

Quel CV pour quel pays ?

Les CV en Europe

Pour postuler dans une multinationale implantée en Europe, il est possible de rédiger un CV européen. Il doit être rédigé en anglais. Au fur et à mesure que la mobilité internationale se développe, les spécificités nationales s'estompent. Certaines informations clés sont mentionnées quel que soit le CV, européen ou pas : l'état civil et les coordonnées du candidat, sa formation secondaire et universitaire, ses connaissances linguistiques, ses expériences professionnelles (stages et emplois).

Le CV européen


Un modèle unique.
Avec le même format pour tous, est le fruit d'une concertation entre les états membres et les partenaires sociaux des différents pays européens. Cet outil est utilisé sur la base du volontariat et doit permettre à chaque citoyen européen de présenter de manière plus efficace ses qualifications, lui facilitant ainsi l'accès à des offres de formation ou d'emploi en Europe. L'objectif de ce CV est de favoriser la mobilité en aidant les établissements d'enseignement et de formation et les employeurs à mieux évaluer les connaissances acquises. Il sert essentiellement de base à tous les candidats à l'expatriation.
Le contenu. Le CV européen, format électronique et version papier, débute par des informations personnelles et comprend les sections relatives aux expériences professionnelles, à l'éducation et la formation acquise. Les autres compétences et aptitudes personnelles, telles que la connaissance des langues étrangères et les capacités diverses dans le domaine artistique, social, technique et autre, sont signalées à la fin. Le cas échéant, le candidat peut joindre en annexe des références.
Un complément : le descriptif du certificat. Le CV européen est en plus complété par le descriptif du certificat ou diplôme (dans le cadre de l'espace européen de l'enseignement supérieur Licence Master Doctorat) qui fournit une information détaillée sur les qualifications acquises lors de la formation. Attention : le supplément descriptif du certificat ne remplace pas le diplôme ou certificat original et ne constitue pas un système automatique de reconnaissance des qualifications entre les différents pays.

Site à consulter pour voir des exemples de CV européen :
http://europass.cedefop.eu.int
http://sos-job.com (Format du CV disponible en 12 langues et descriptif du certificat)

En revanche, si vous postulez dans un pays spécifique, et non plus à l'étranger en général, il faut être conforme aux règles en vigueur dans le dit pays. L'idéal est même d'envoyer son CV dans sa langue maternelle, et l'autre dans la langue du pays choisi.

Le CV britannique

Généralement plus long que le CV français mais ne dépassant pas les deux pages, il est précis et accorde une grande importance aux signes de reconnaissance (prix, bourses, distinctions).

Le contenu : 6 rubriques.
Le CV britannique débute toujours par Personal Details (coordonnées et état civil).
Professional Objective (objective de carrière) est obligatoire. Cette mention peut être encadrée, pour en accentuer l'impact. Elle doit être exhaustive.
On retrouve ensuite la rubrique Education. Celle-ci doit être exhaustive. Il faut commencer par la formation la plus récente et finir par la plus ancienne. Elle se divise en 3 parties : Formation (nom de l'école, diplômes obtenus), Exams/Qualifications (détail des diplômes obtenus, mentions reçues…) et Other awards and achievements (contenu des projets menés durant vos études, mémoires, travaux collectifs…).
Ensuite vient la rubrique Work Experience, similaire à l'expérience professionnelle du CV français.
Vous énumérez vos compétences techniques (informatiques, langues étrangères…) dans une rubrique intitulée Skills / Qualifications.
Pour finir, Interests and activities, passage appréciés des recruteurs britanniques présentent vos activités et goûts extra professionnelles.

Le CV allemand

Le dossier de candidature, qui fait entre 20 et 30 pages, tient lieu de CV pour les recruteurs allemands. Il rassemble de nombreuses pièces administratives, garantie de ce qui est écrit sur le CV : copie des diplômes obtenus, certificats de travail, lettre de recommandation ou de références…
Il y a tout de même un CV récapitulatif de deux pages. Il ne prend en compte qu'une présentation des faits. Contrairement au CV britannique, il suit un ordre chronologique pour les rubriques de formations et d'expériences professionnelles.

Le contenu : 5 rubriques.
Lebenslauf regroupe l'état civil et les coordonnées du candidat. Le but est de savoir dans quel environnement social évolue le candidat pour pouvoir en " tirer un profil ", dont découlera son comportement en entreprise. Il est donc possible de préciser la profession du conjoint ou des parents, le nombre d'enfants et leur âge…
Ausbildung correspond à la formation scolaire suivie. Toutes les étapes de votre formation doivent y figurer, depuis l'école primaire, en mentionnant les résultats obtenus, et les éventuelles difficultés rencontrées (redoublement, échec aux examens…).
Beruflicher werdegang retrace les expériences professionnelles du candidat (même celles découlant du Service National le cas échéant), de façon succincte : date de début et de fin de contrat, nom de l'entreprise, poste, missions confiées. Rien de plus.
Sprachkenntnisse, connaissances en langues étrangères.
Sonstige : dans cette rubrique du CV allemand doivent figurer des activités essentiellement professionnelles.

D'autre part, il est habituel que le candidat appose la date et sa signature en bas du CV.

Le CV espagnol

Il est assez proche du CV français. Le CV prime sur la lettre de motivation : il ne vous sera pas toujours exigé d'accompagner votre CV d'une lettre. D'ailleurs, le mot " lettre de motivation " n'a pas de traduction littérale dans cette langue.

Le contenu. Comme tout CV, il commence par Datos personales (état civil). Il est composé de cinq rubriques :
Formácion académica : les Espagnols se contentent des diplômes obtenus dans l'enseignement supérieur.
Idiomas : une rubrique sur les compétences linguistiques est appréciée par les recruteurs. Il est intéressant de mentionner les certificats comme le TOEIC, le TOEFL, Certificat de chambre de commerce… pour donner une idée précise de votre niveau.
Experiencia profesional : rubrique la plus étoffée dans le CV espagnol. Il faut faire une description précise des missions, du poste, du niveau de responsabilité, des réalisations. Les expériences se présentent de la plus récente à la plus ancienne. Pour les jeunes, les jobs d'été ne sont mentionnés que si leurs durées sont significatives.
Cursos y seminarios : vous pouvez dans cette rubrique décrire les cours ou les séminaires de formation professionnelle
Informática concerne vos compétences en informatique
Otros Datos de Interes (centres d'intérêt) : cette rubrique parle de vos loisirs mais vous pouvez aussi insister sur les séjours de longue durée à l'étranger ou sur votre mobilité.