Vous recherchez...

Dossier : Intégrer une nouvelle entreprise

Intégrer une nouvelle entreprise

Vous avez réussi avec succès à passer les différentes étapes de l'embauche et vous allez bientôt rejoindre votre nouvelle entreprise. Félicitations, le plus dur est derrière vous. Maintenant, vous avez un nouvel objectif : vous intégrer au mieux au sein de votre entreprise.

Réussir son intégration dans une nouvelle entreprise

Les débuts dans l'entreprise sont importants. Même si la nouveauté du lieu de travail, la rencontre de nouvelles personnes et l'euphorie du début sont normaux, il faudra penser de manière raisonnée et posée. Les premiers mois sont une période d'adaptation et d'apprentissage. Profitez-en pour poser toutes les questions possibles même celles qui vous semblent stupides car plus tard elles le seront vraiment.

Faites un brief avec votre supérieur hiérarchique

Pour éviter les mauvaises surprises, pensez tout d'abord à dialoguer avec votre supérieur hiérarchique. Déterminez ensemble de manière précise votre poste, vos fonctions et les projets à mener. Vous saurez précisément ce que l'on attend de vous, ce qui évitera que l'on vous reproche un travail non fait ou que l'on vous donne des tâches qui ne correspondent pas à votre emploi. Discutez avec votre responsable de ses attentes et des vôtres. Vous devez savoir où commencent vos responsabilités et où elles s'arrêtent.

Soyez autonome, n'attendez pas qu'on vous soutienne

Il est rare que quelqu'un se dévoue pour prendre sous son aile le « nouveau » et lui expliquer tous les rouages de l'entreprise. Il est donc essentiel que vous soyez autonome et que vous sachiez vous débrouiller seul. N'hésitez pas à demander des informations sur l'organigramme. Voyez quelle personne occupe tel poste, depuis combien de temps, avec qui elle travaille et ce qu'elle fait. Vous pourrez ainsi détecter les acteurs clefs de l'entreprise. Posez des questions, soyez actif et montrez vous intéressé par la vie de l'entreprise. Ne soyez pas passif, observez et soyez à l'écoute.

Ayez l'esprit d'équipe

Il ne faut surtout pas s'exclure soi-même du groupe. Lorsqu'on vous propose de participer à une réunion, acceptez, même si ce n'est que pour observer ou recueillir des informations. Cela vous permettra de rencontrer plusieurs personnes en même temps, de visualiser les visages, de savoir où en sont les différentes affaires en cours et peut-être d'apporter des idées.De même lorsqu'on vous propose de venir boire un café ou faire une pose, ne refusez pas. Le cas échéant, on pensera que vous vous sentez supérieur ou que vous voulez donner une bonne image de vous en restant travailler au lieu de faire des pauses avec le reste de l'équipe. C'est aussi l'occasion de rencontrer vos collègues, de créer des contacts et de mieux comprendre le fonctionnement non officiel de la société. C'est ainsi que vous apprendrez les us et coutumes qui ne sont pas inscrits dans le règlement. Ne prenez pas un rythme décalé mais insérez vous dans celui de l'entreprise car le respect des rites est de premier ordre.

Disponible mais pas esclave

N'hésitez pas à prendre part aux activités de l'équipe. Soyez disponible lorsqu'on vous demande votre aide ou votre participation. On donne souvent des tâches moins intéressantes au nouveau mais cela fait partie des traditions, acceptez-le sans tout de même devenir l'esclave de votre nouvel employeur. N'acceptez pas les basses besognes, vous n'avez pas était embauché pour sortir les poubelles. Montrez vous intelligent, soyez impliqué mais n'en faites pas trop.

Faites vous votre propre opinion

Votre employeur vous aura souvent donné une vision plutôt idyllique de son entreprise lors des entretiens que vous avez pu avoir. C'est bien normal s'il veut que vous ayez envie de rejoindre son équipe. Mais ne restez pas sur cette description, faites vous votre propre opinion. Observez, écoutez les réactions et les habitudes de chacun. Faites vous votre propre idée selon vos valeurs et vos opinions. De plus, évitez les guerres de « clans », c'est-à-dire ces petits groupes qui s'opposent les uns aux autres en colportant des rumeurs, en multipliant les messes basses et en se disputant systématiquement. Rester neutre est le meilleur moyen de ne pas avoir d'ennuis.

Le rapport d'étonnement

Dans certaines entreprises, les nouveaux arrivants doivent rédiger un rapport d'étonnement. Le but est de recueillir les impressions de la nouvelle recrue sur le fonctionnement, l'organisation, les coutumes de l'entreprise. Vous ne devez pas céder à la tentation de tout rejeter en présentant un nouveau système. Expliquez de manière constructive les points qui vous semblent positifs et ceux qui vous paraissent, au contraire, plutôt négatifs, en proposant même des améliorations. Ne commencez pas à rédiger un pamphlet sur les manières douteuses de certains de vos collègues, cela pourrait être très mal perçu surtout que vous ne connaissez pas encore bien les relations qui existent entre votre employeur et ses salariés.

S.L