Vous recherchez...

Dossier : Les métiers du paranormal

Les métiers du paranormal
La science a-t-elle réponse à tout ? Bien qu'aujourd'hui nous réussissions à élucider un important nombre de mystères grâce à elle, il semblerait qu'elle ne puisse pas tout expliquer. C'est donc très paradoxalement, dans une société dans laquelle tout est extrêmement rationalisé, où la religion est de moins en moins présente, que les individus s'enthousisment pour le paranormal. Hypnotiseurs, cartomanciens, astrologues, télépathes, mentalistes ou encore parapsychologues, ces praticiens du paranormal ressurgissent depuis peu.

Des métiers anciens

Les activités que l'on regroupe sous l'appellation arts divinatoires ou métiers du paranormal se définissent comme celles consistant à donner une prédication. Très anciennes ces activités réapparaissent aujourd'hui. Elles remontent pour la plupart aux civilisations de la Grèce antique où les « prêtresses de l'Oracle » prédisaient l'avenir. Et, c'est à partir du Moyen Âge, en Europe, que les astres deviennent le moyen le plus courant pour décrypter l'avenir. Mais à partir de l'ordonnance de juillet 1632, et jusqu'à l'entrée en vigueur du nouveau code pénal en 1994, ces professions ont été pénalisées. En témoigne l'article R.34-7 inscrit dans l'ancien code pénal : “Seront punis de l'amende prévue pour les contraventions de la 3e classe [...] : Les gens qui font métier de deviner et pronostiquer, ou d'expliquer les songes“. Désormais le législateur les accueille avec plus grande tolérance et ne pénalise plus leurs pratiques. Professions à part entière, elles sont soumises au même titre que les autres à l'impôt.

Quelques exemples

  • Le Cartomancien : c'est la profession la plus répandue dans cette catégorie. Il interprète les cartes dont la signification révèle le passé ou l'avenir du client.
  • L'astrologue : Il étudie le caractère et la personnalité des individus en étudiant la position des astres.
  • Géomancien : son activité consiste à lire l'avenir en observant des objets jetés sur le sol : bâtonnets, grains de riz, cailloux...

Un nouveau type de clientèle

Qui ne s'est jamais laissé influencer par les prédictions de son horoscope ? De manière très caricaturale, on pense qu'il n'y a que les femmes et les simples d'esprit qui recourent aux services de ces praticiens d'un genre spécial. Et bien non ! Et cela est certainement dû à une évolution des préoccupations dans nos sociétés. Les interrogations portent aujourd'hui sur le travail, le chômage, les délocalisations, les choix de carrière, l'économie, etc. Il n'est plus rare de trouver dans leurs clientèles de jeunes hommes, chefs d'entreprise ou hommes d'affaires et plus généralement des personnes ayant fait des études supérieures.

Comment se former aux arts divinatoires ?

Aucune formation en art divinatoire ne délivre de diplôme agréé par l'État. Ils existent cependant une multitude d'écoles, de centres de formation à distance, privés et donc payants, mais dont la qualité d'enseignement peut varier extrêmement. Car, étant donné le vide juridique concernant ce domaine, les charlatans sont encore légion.