Vous recherchez...

Dossier : Ces métiers qui ne font pas (toujours) dans la dentelle

Ces métiers qui ne font pas (toujours) dans la dentelle

Les métiers du textile… vaste sujet et surtout vaste secteur ! Nombreuses en effet sont les professions qui créent et vendent des objets, des vêtements en tissu. Certaines mêmes ont pour but d'améliorer les fibres, de les rendre plus efficaces ou simplement d'en inventer de nouvelles.

Une brève histoire de la mode

Derrière chaque vêtement fabriqué et vendu se cachent des personnes qui en ont conçu le design, les formes, choisi les textures ou encore les couleurs. Bref, des professionnels qui ont imaginé le produit, lancent les tendances et donnent à chaque fois un nouveau défi à tous les passionnés de mode.

Et cela ne date pas d'hier ! Si au 18e siècle, les tenues connaissaient des tendances en termes de couleurs et de matières, les 19e et 20e siècles ont réellement marqué l’avènement de la « mode » telle qu’on la connaît aujourd’hui. Et l'industrialisation a fortement joué dans cette évolution, car elle a développé la création en grande quantité de vêtements auparavant réservés aux catégories les plus aisées de la population à cause de leur prix.

Aujourd’hui, tout s’accélère avec la diffusion massive du prêt-à-porter et des grandes chaînes de magasins spécialisés. Il existe toujours des professionnels dont le métier consiste à la création de nouvelles collections de vêtements qui seront ensuite produits à grande échelle. Ces concepteurs s’inspirent d’anciennes modes pour les remettre au goût du jour, de la Haute Couture et/ou de nouvelles tendances trouvées sur internet.

Avec le web cependant, le rôle du « consommateur » de vêtements a changé. Quelques sites par exemple permettent de personnaliser ce que l'on achète. De simple utilisateur, l'internaute est devenu créateur. À partir de modèles déjà existants, il peut modifier le vêtement en fonction de sa physionomie pour que celui-ci lui aille comme un gant.

Les vêtements oui, mais encore ?

Le textile ne concerne pas que les humains. D’autres domaines sont également concernés : animaux, meubles… Il s’agit de métiers à part entière qui requièrent parfois des compétences bien spécifiques.

Il existe des personnes dont la profession est d’habiller des meubles. Pas de leur mettre une petite laine sur le dos bien entendu, mais de renouveler leur tissu, les restaurer, voire de concevoir de nouvelles pièces totalement originales. Il s'agit des tapissiers d’ameublement qui redonnent une seconde jeunesse à du mobilier un peu défraîchi.
Dans la même veine, nous pouvons citer les dentelliers qui s’occupent de l’ornementation de vêtements ou d’autres pièces de tissu.

D'autres s'occupent d'habiller les animaux. Petits ou grands, du chihuahua au cheval, tous sont susceptibles de porter une couverture – notamment les équidés, voire un manteau, des chaussures et d'autres ornements pour les chiens. Bien qu’encore marginal, il existe aujourd’hui un réel marché ainsi qu'une demande parfois forte, notamment pour la mode canine.

La question du textile est centrale dans le milieu du spectacle. Théâtre, cinéma ou reconstitution historique, les costumes sont légion et peuvent nécessiter de réelles connaissances historiques. Costumiers et habilleurs connaissent souvent les différentes matières utilisées selon les époques et savent les combiner pour créer des costumes « plus vrais que nature ». Ils savent comment habiller un acteur en fonction des particularités du costume en question, même si celui-ci leur donne du fil à retordre.

Métiers de l’artisanat et d’artistes

Quels que soient les métiers, l'univers du textile demande, ou plutôt, oblige à posséder plusieurs qualités fondamentales : rigueur, précision, sens du détail entre autres. Les notions d'art et d'artisanat n'ont jamais été aussi proches que dans ces métiers où la création est toujours présente. Car il ne s'agit pas uniquement d'entremêler quelques fils et de coudre des étoffes, mais aussi de savoir mélanger harmonieusement couleurs et textures tout en prenant en compte plusieurs contraintes extrinsèques ou intrinsèques au costume.

Une preuve que le textile peut être considéré comme un art ? La Haute Couture, ses vêtements et ses défilés. Le créateur est passé par plusieurs étapes de conception, du dessin à l'assemblage en tant que tel en passant par la sélection des matériaux, le tout dans une démarche artistique.

Mais aussi un commerce parmi tant d'autres

S'il y a production, il y a vente. Cela vaut aussi pour les métiers artistiques. Des boutiques, de luxe ou de marques de prêt-à-porter, vendent les vêtements créés et produits en amont.

Commerce rime avec compétitivité, qui rime quant à elle avec innovation. Si les matières naturelles sont toujours utilisées, les ateliers de Recherche et Développement et autres ingénieurs se penchent sur de nouvelles fibres plus résistantes, imperméables, voire connectées. Ce secteur évolue sans cesse et s'adapte aux nouveaux besoins des consommateurs.

C'est toute une chaîne de métiers qui est consacrée au domaine du textile. Pas seulement les « petites mains », mais aussi des ingénieurs, des techniciens…

Les blogs mode

Internet a donné lieu à une nouvelle forme de prescription, indépendante des médias traditionnels : les blogs. Certains d’entre eux connaissent une notoriété plutôt importante et deviennent incontournables pour les marques qui les prennent désormais en compte dans leur plan marketing et de communication. Sans être tout-puissant, un blog mode peut parfois véhiculer un message à des milliers de personnes. Et par la même occasion l’image positive d’une marque.

Marques et créateurs peuvent ainsi proposer aux blogueuses (souvent des femmes) des partenariats. Ceux-ci prennent la forme d’envoi de vêtements et d’accessoires qui feront l'objet d’articles sur le site internet et/ou de photos sur les réseaux sociaux.


Alors, la mode est-elle un sujet inépuisable ? Eh bien tant que le nudisme n’aura pas triomphé sur le port du vêtement… oui, il y aura besoin de vêtements. Le textile englobe un domaine d'activité très vaste et touche à des métiers très différents les uns des autres.