Annuler

Métier : Logisticien·ne de l'humanitaire

Devenir Logisticien·ne de l'humanitaire (formation, salaire...)

13 juin

Le·a logisticien·ne de l'humanitaire met en place toute l'organisation matérielle en vue du bon déroulement d'une mission humanitaire.

Logisticien·ne de l'humanitaire

Définition :

Le·a logisticien·ne de l'humanitaire met en place toute l'organisation matérielle en vue du bon déroulement d'une mission humanitaire.

Compétence :

- Débrouillardise,
- Organisation,
- Savoir bricoler.

Activités :

Sa fonction varie suivant le type de mission.

Il peut :
- Faciliter le travail du personnel,
- Être responsable de la sécurité du campement,
- Installer les camps de réfugiés,
- Recrute souvent sur place une équipe qu'il supervise.

Qualités :

- Réactivité,
- Autonomie,
- Relationnel,
- Capacité d'adaptation.

Formation :

- CAP,
- BTS/BUT mécanique, transport, logistique, génie civil, gestion des stocks.

Une solide expérience professionnelle en plus des diplômes est souvent nécessaire pour intégrer Bioforce ou l'IFAID, les deux seules formations existantes dans ce secteur.

Salaire :

De 700 à 800 € par mois (sans les frais pris en charge par l'ONG) en début de carrière, le·a responsable gagnera 1 600 à 2 600 € brut par mois.

Environnement :

Il ou elle arrive souvent en premier sur une mission et en repart en dernier. Peut travailler au siège d'une ONG.

Logisticien·ne de l'humanitaire