Vous recherchez...

Interview : Directrice de l’ESAT APF Nord-Pas de Calais

Directrice de l’ESAT APF Nord-Pas de Calais

Société: ESAT APF Nord-Pas de Calais

Cette semaine, c’est Virginia Billon, directrice du pôle ESAT APF de notre région qui a bien voulu répondre à nos questions concernant sa place auprès des personnes handicapées. L’APF se donne pour mission de les accompagner jusqu’à l’emploi pour qu’ils puissent œuvrer de leurs capacités.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis directrice du Pôle Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) de l’Association des Paralysés de France, Nord - Pas-de-Calais Picardie, qui réunit les ESAT de Lys-Lez-Lannoy, Calais, Rivery et une section annexe d’ESAT hors les murs basée sur Liévin. Salariée de l’APF depuis bientôt 16 ans, j’ai tout d’abord été en charge du recrutement dans une entreprise adaptée, avant de prendre la direction d’ESAT (en Ile-de-France, puis en régions NPdC et Picardie).

Quelles études avez-vous faites pour atteindre votre situation actuelle ?

J’ai réalisé un Master de sociologie.

Quel est le principe de l’APF ? Quels services rend cette association et à quels besoins répond-elle ?

L’Association des Paralysés de France est un mouvement de défense des droits des personnes en situation de handicap moteur. Elle œuvre pour une accessibilité universelle et pour promouvoir l’inclusion des personnes en situation de handicap. Forte de 14 000 salariés, elle gère des établissements, services, délégations départementales et entreprises adaptées.

En quoi consiste votre travail ? Quelles sont vos tâches et missions quotidiennes ?

Je m’occupe du management du Pôle ESAT, de la gestion et du développement de projets afin d’offrir des opportunités d’emploi à des personnes en situation de handicap orientées en ESAT. Je gère le développement commercial par la structuration d’une filière communication regroupant création, signalétique, sérigraphie et aménagement d’espaces. L’ensemble des axes développés au sein du Pôle ESAT tend à faire changer le regard sur les personnes en situation de handicap.

Pourquoi avoir choisi ce métier ? Pourquoi avoir choisi de travailler pour/auprès de personnes handicapées ?

Pour la reconnaissance apportée par le travail. Une personne accompagnée en ESAT a du potentiel et des compétences. Au démarrage de son parcours, elle n’en est pas toujours convaincue. C’est par la formation et l’apprentissage sur le terrain que cette même personne se découvre des compétences et une valeur. Travailler, se former, c’est être utile à la société !

Quelles sont les qualités nécessaires pour travailler auprès de personnes handicapées selon vous ?

L’empathie, l’écoute et la confiance dans les capacités de l’autre. Je pense être exigeante, tant pour moi qu’auprès de l’ensemble des collaborateurs du Pôle ESAT. La situation de handicap doit être entendue et accompagnée, mais ne doit pas être un frein à l’évolution professionnelle. Nous sommes là pour rassurer, mettre sur des pistes, accompagner vers l’autonomie et l’emploi.

Avez-vous remarqué une amélioration de la situation des personnes handicapées sur le marché du travail ?

Les chiffres restent effroyables. Le chômage des personnes en situation de handicap est le double de celui des personnes « valides », et ce, quelle que soit la conjoncture. Cependant, les entreprises se montrent plus ouvertes et plus sensibles à la question du handicap, notamment par les effets de la loi de 1987 (obligation d’emploi des entreprises de plus de 20 salariés) et la place prise par la RSE au sein de ces organisations.
BR23/06/2014

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage

  • assistant de travail temporaire / Stage conventionné / 59140 Dunkerque, 59190 Hazebrouck, 62100 Calais, 62200 Boulogne-sur-Mer, 62400 Béthune, 62500 Saint-Omer, 62520 LeTouquet-Paris-Plage