Annuler

Dossier : L'arrivée de la génération Z dans le monde professionnel

03 mai
Une nouvelle génération prend de plus en plus de place dans le monde du travail : la génération...
L'arrivée de la génération Z dans le monde professionnel

Une nouvelle génération prend de plus en plus de place dans le monde du travail : la génération Z. Successeur de la génération Y, elle regroupe les individus nés après les années 95. Parfois surnommés les “Zappeurs”. Il s’agit d’une génération qui est né en même temps de la troisième révolution industrielle avec le numérique.

Qui sont ces “Zappeurs” ? 

Considéré comme la génération silencieuse, la génération Z n’a jamais connu un monde sans Internet. Toujours hyperconnectés, les “zappeurs” ont tendance à préférer les nouveaux médias numériques et abandonnent de plus en plus les médias traditionnels (télé, radio, etc.). Elle a une maîtrise parfaite des outils informatiques et s’en sert presque quotidiennement. 

Elle dispose, elle aussi, d’un ensemble de clichés. Elle est vue comme une génération paresseuse, ne réussissant pas à se séparer de leurs smartphones. Cependant, la réalité est tout autre et pourrait même en surprendre plus d’un. En effet, cette différence s’explique principalement avec la différence dans la manière où la génération Z aborde la question du travail. 

La génération Z au travail !

Les Z donnent une importance particulière à l’esprit d’équipe. C’est d’ailleurs, une des composantes essentielles de la qualité de vie dans le travail pour eux. En effet, malgré la digitalisation du travail, cette génération tient beaucoup au face-à-face. On a pu le voir notamment lors des différents confinements qui se sont succédé, beaucoup d’étudiants se sont plaints du manque de contact avec l’extérieur et les enseignants. 

De plus, celle-ci va vouloir trouver dans son travail une forme d’épanouissement. Là où les générations qui se sont succédé voyaient le travail comme une forme de nécessité financière. Cette génération tend vers une flexibilité des horaires. En effet, pour ces néo-travailleurs, une généralité souhaite que l’entreprise leur permette d’organiser eux-mêmes leurs horaires de travail et de travailler selon leurs propres méthodes. 

Un nouveau rapport à la hiérarchie

En effet, fini le système pyramidal avec un supérieur à la charge de ces jeunes Z qui arrivent. Ceux-ci veulent être traités d’égal à égal par leurs hiérarchies et par la bureaucratisation. Cependant, ils ne mettent pas en cause l’autorité, mais plutôt la légitimité de celle-ci. Le “Zappeur” n’est, pourtant, pas en total conflit avec l’autorité. Il lui substitue, plutôt, une autorité de compétence, mais aussi une autorité relationnelle et de proximité (ce qui rejoint l’importance qu’il porte au travail en équipe).

Le rôle de manager va donc être amené à évoluer au sein des entreprises. Celui-ci va se rapprocher de plus en plus d’un coach chargé de la cohésion d’équipe. De plus, cette génération va attendre de nouvelles choses de sa part. En effet, ils vont attendre du manager des retours très réguliers sur leurs performances afin de pouvoir s’améliorer pour évoluer, mais aussi pour obtenir de la reconnaissance. 

Le besoin de reconnaissance

De manière générale, les entreprises fournissent deux types de reconnaissance à leurs employés :

- La reconnaissance liée aux résultats ;

- La reconnaissance liée à l’investissement dans le travail.

Cependant, avec l’arrivée de cette nouvelle génération, celle-ci va attendre de nouvelle formes de reconnaissance de sa hiérarchie :

- La reconnaissance existentielle liée à la reconnaissance de l’existence de ces nouveaux au sein de l'entreprise.

- La reconnaissance intégrative liée aux contributions que peuvent apporter les Z au sein d’une entreprise. 

L'arrivée de cette nouvelle génération au sein des entreprises va donc quelque peu bousculer l’ordre établi avec les générations X et Y déjà présentes. En effet, là où la génération Y était en quête de sens, la génération Z semble être en quête de bonheur et d’épanouissement au travail. Cette génération arrive facilement à expliquer ce qu’ils ne veulent pas, mais il est difficile de comprendre ce qui les motive réellement. Le fonctionnement de certaines entreprises devra donc évoluer afin de bien intégrer cette nouvelle génération qui arrive de plus en plus dans le monde professionnel. 

L'arrivée de la génération Z dans le monde professionnel