Vous recherchez...

Interview : Aide-soignante

Aide-soignante
Justine Vicaire va nous permettre, cette semaine, de découvrir avec plus de précision le quotidien d’une aide-soignante, métier riche en expériences humaines.

Quel est ton parcours scolaire ou les formations que tu as suivies ? Est-ce que cela t'a été utile pour en arriver à ta situation actuelle ?

Je suis allée jusque la troisième où j’ai eu mon Brevet des Collèges. Ensuite, je suis partie en CAP Boulangerie-Pâtisserie mais j’ai dû arrêter pour des problèmes d’allergies. Je me suis alors réorientée vers un BEC en carrière sanitaire et sociale. Après celui-ci, j’ai fait une préparation au concours d’aide-soignante. J’ai été reçue au concours à l’école de soins infirmiers de Maubeuge où j’ai fait mon année de formation d’aide-soignante.

Comment as-tu été embauchée ?

Je ne suis pas vraiment embauchée dans le public, c'est long pour être embauchée. Je suis en contrat renouvelable tous les six mois sur un poste vacant .Pour être recruté, j'ai envoyé des candidatures spontanées un peu partout et ils m'ont appelé pour un remplacement d'un congé maternité.

En quoi consiste ton travail ? Quelles sont tes missions quotidiennes ?

Mes missions quotidiennes sont d'accompagner quelqu’un tant physiquement que psychologiquement dans les actes de la vie quotidienne qui pour eux deviennent difficiles à faire seul. Cela peut aller de les aider à entretenir leur hygiène corporel comme les accompagner pendant les repas ou même les aider à se déplacer. Je suis aussi là pour aider l'infirmière dans ses taches comme distribuer les médicaments, rassurer les patients (adultes comme enfants) le temps qu'elle fasse une prise de sang, un pansement ou l'installation d'un cathéter... Je travaille dans un service UHCD (unité d'hospitalisation de courte durée). Les gens arrivent aux urgences et si leur état nécessite une surveillance, ils viennent dans notre service. N'étant pas préparés à cette hospitalisation, il faut donc rassurer un maximum les gens pour qu'ils se sentent bien dans le service. Vérifier que les paramètres vitaux sont bons. Il faut savoir transmettre les informations aux bonnes personnes pour permettre la continuité des soins. On assure aussi l'hygiène de l'environnement du patient. On accompagne sa famille lors de l'hospitalisation car cela peut être un stress aussi pour eux. On éduque les gens à respecter certaines règles d'hygiène alimentaire (diabétique).

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

J'ai choisi ce métier pour le contact humain et parce qu’il brise la routine. C'est un métier où aucune journée n’est la même que la veille. Chaque patient est comme un livre ouvert qu'il faut parfois déchiffrer.

Quelles sont les qualités nécessaires à l’exercice de ta profession ?

Les qualités nécessaires sont pour moi l'envie de prendre soin de l'autre, la patience, l'esprit d'équipe et d’avoir une bonne résistance physique.

Quels sont tes conseils pour quelqu'un qui souhaiterait devenir aide-soignante ?

Mon conseil serait de s'accrocher lors de son année d'aide-soignante car ce n'est pas une année facile mais à la fin, cela en vaut le coup. Il faut être beaucoup à l'écoute et aimer le relationnel. Ne jamais oublier que les patients dont on s'occupe sont avant tout, des êtres vivants comme nous.

Quelles sont tes perspectives d'avenir ?

Ma perspective d'avenir serait de passer mon concours d'infirmière d'ici quelques années.
BR07/07/2014

Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation