Annuler

Dossier : Les conflits de générations au travail

26 avril

Bien souvent, juniors et seniors doivent cohabiter dans l’univers professionnel. Cette différence d’âge est-elle une force ou une faiblesse ?

Les conflits de générations au travail

Les seniors et les juniors sont-ils vraiment en guerre ? Dans la représentation collective, on les oppose toujours avec cette vision de jeunes et des plus âgés, incapables de s’entendre sur le lieu du travail car trop différents mais qu’en est-il vraiment de ce conflit ? Est-ce d'ailleurs vraiment un conflit ou simplement une forme de frustration qui peut apporter bien des avantages plutôt que des guerres internes ? L4M fait un point sur l’un des grands sujets des rapports en entreprise

Qui sont les générations X, Y et Z ? 

La génération X est dite “la génération sacrifiée”. Elle est née entre les années 1960 et 1980 et a été marquée par divers événements notamment la chute du mur de Berlin, les chocs pétroliers, etc. Cette génération a grandi avec aussi les premières crises de l’emploi ce qui peut expliquer l’importance qu’elle porte pour le travail. Elle se retrouve souvent à des postes les plus importants en entreprise, notamment managers ou responsables. Ils sont pour la plupart fidèles à leur entreprise et sont très respectueux des règles hiérarchiques. Ils ont tendance à accorder une grande importance à différencier vie professionnelles et vie personnelle.

La génération Y est dite “Les digital natives”. Née entre 1980 et 1995 dans le numérique, c’est la génération du « Pourquoi » (« Why » ou « Y » en anglais) qui cherche un travail épanouissant en faisant passer leurs exigences avant l’entreprise. Ils savent qu’ils ne passeront pas toute leur vie dans la même entreprise et veulent s’y épanouir. Ils veulent travailler mais pas à n’importe quel prix. Ils investissent beaucoup sur la qualité des rapports humains.

La génération Z est dite “Les zappeurs”. On la surnomme aussi la génération C pour Communication, Collaboration, Connexion et Créativité. C'est la génération qui a grandi avec les smartphones et les réseaux sociaux. Ils maîtrisent, pour la plupart, parfaitement les outils informatiques et s’en servent presque quotidiennement. Cette génération arrive petit à petit sur le marché du travail. De la même manière que la génération Y, la génération Z cherchera en priorité un travail dans lequel elle s’épanouira.

Comment faire cohabiter ces trois générations dans une entreprise ? 

Aujourd’hui, il n’est pas rare de voir ces trois générations cohabiter au sein d’une même entreprise. Il faut donc réussir à faire fonctionner l’entreprise en fonction de leurs personnalités, leurs valeurs et leurs centres d’intérêts propres à chacun. Cette cohabitation entre les différentes générations représente un véritable challenge pour l’entreprise. Cependant, cela peut aussi apporter des avantages pour une entreprise. Ce sont en effet des individus différents mais qui se complètent ! Chacun peut apprendre de l’autre et apporter les connaissances nécessaires au développement de l’entreprise. Cette mixité intergénérationnelle peut même devenir une vraie force pour une entreprise.

Les conflits de générations au travail