Annuler

Actualité : Le « quiet quitting » en train de devenir la norme au travail pour les jeunes ?

20 septembre
Vue sur TikTok, cette nouvelle tendance secoue le monde du travail. Le concept : respecter les...
Le « quiet quitting » en train de devenir la norme au travail pour les jeunes ?

Vue sur TikTok, cette nouvelle tendance secoue le monde du travail. Le concept : respecter les horaires à la minute près, ne pas faire d’heures supplémentaires, ne plus répondre aux e-mails et aux appels en dehors des heures de travail, ne plus accepter de tâches supplémentaires ou ne plus aider les collègues. En plus simple, faire le strict minimum au boulot.

Popularisé par la plateforme TikTok, c’est une vidéo en juillet dernier qui a fait exploser cette pratique, déjà très répandue en outre-Atlantique. C’est l’utilisateur @zaidleppelin qui explique dans sa vidéo ce concept, qui consiste à continuer de remplir ses fonctions au travail, sans que cela ne piétine sur la privée.

La vidéo a recueilli plus de 90 millions de vues, et a été repartagée plusieurs milliers de fois. Les adeptes du quiet quitting sont des salariés qui refusent que le travail soit au centre de leurs préoccupations. Ils ne se sentent plus reconnus dans leur entreprise, et y trouvent un grand manque de reconnaissance. Pour préserver leur santé mentale, ces derniers font le choix de ne pas démissionner, mais de ralentir la cadence.

Le « quiet quitting » en train de devenir la norme au travail pour les jeunes ?