Annuler

Dossier : Les formations courtes

25 avril

Le bac en poche, vous êtes impatients de vous lancer dans le monde du travail. Exit donc les masters ou les écoles d'ingénieurs qui ne laissent entrevoir une embauche qu'au bout de longues années d'études. Vous êtes faits pour une formation courte.

Les formations courtes

LES PLUS CONNUS : BTS, DUT ET LE BUT

Le bac en poche, vous êtes impatients de vous lancer dans le monde du travail. Exit donc les masters ou les écoles d'ingénieurs qui ne laissent entrevoir une embauche qu'au bout de longues années d'études. Vous êtes faits pour une formation courte.

Les BTS peuvent se préparer dans un lycée ou par correspondance. Répartis en quatre grands domaines d'enseignement (Industriel, Tertiaire, Santé-Paramédical et Arts appliqués), ils se définissent en une centaine de spécialités. Généralement basés sur des niches d'emploi, raison pour laquelle les spécialisations sont aussi nombreuses, les BTS jouissent le plus souvent d'une bonne réputation auprès des entreprises. Durant leur parcours, les étudiants en BTS sont mis en situation professionnelle durant plusieurs périodes de stage.

En DUT, le stage est également de mise. Le DUT, comme son « U » l'indique, est pleinement inscrit dans le système universitaire. Il se prépare en deux ans dans un IUT, rattaché à une faculté. Pour cette raison, les cours sont ici plus théoriques et moins spécialisés, ce qui n'est pas un désavantage. Les employeurs apprécient d'avoir, dans leur équipe, des personnes polyvalentes, capables de manipuler et de réutiliser des concepts. C'est aussi ce qui explique le nombre restreint de filières (24 sur toute la France), qui vont du Génie civil à l'Informatique, en passant par les Carrières sociales.

Le BUT (Bachelors Universitaires de Technologie) est un diplôme se prépare en 3 ans dans un IUT, comme le DUT. Le but de cette formation est de permettre aux étudiants d'être opérationnels une fois sur le marché du travail. C'est pourquoi, lors de la formation, ces élèves sont directement confrontés aux difficultés de leur futurs métiers notamment par des stages répartis dans la formation. Une possibilité d'alternance est possible pour les étudiants.

Une dernière différence, mais pas des moindres, concerne la manière dont ces trois diplômes sont attribués. Alors que le BTS est un examen terminal qui clôt les deux années de formation, le DUT et le BUT, eux, s'obtiennent sur la base du contrôle continu.

LES AUTRES DIPLÔMES

Moins connu, le DEUST (Diplôme d'études scientifiques et techniques) s'ajoute à la liste des formations courtes. C'est un diplôme universitaire de niveau bac +2 particulièrement axé sur la pratique. Le but de ce cursus est de former des professionnels immédiatement opérationnels. Ainsi, les DEUST couvrent des domaines très ciblés, telles que la biotechnologie ou le management du sport.

Si ce sont les arts qui vous transportent, vous avez également la possibilité de vous lancer dans un DMA (Diplôme des Métiers d'Art). Le DMA se prépare dans la plupart des cas après un bac technologique Arts Appliqués. Cependant, des remises à niveau sont envisageables pour les étudiants venant d'autres sections. Plus technique que les BTS d'arts appliqués, cette formation se resserre souvent autour des métiers traditionnels (lutherie, horlogerie) mais offre tout de même quelques possibilités dans les milieux de l'audiovisuel (DMA Cinéma d'animation) et du spectacle vivant (DMA Régie de spectacle).

Enfin, si après quelques années de faculté, vous souhaitez vous réorienter vers une formation courte, sans repartir de zéro, pensez aux DU (Diplôme d'université). Hors du système LMD et propres à chaque université, les conditions d'entrée et les exigences diffèrent d'un endroit à l'autre. Même s'il s'agit le plus souvent de diplômes complémentaires, certaines facultés proposent des DU accessibles après un bac +2.

Les formations courtes