Annuler

Actualité : Marcq-en-Barœul : Une prépa mi-lycéenne, mi-universitaire

28 novembre
Pour la rentrée scolaire 2020 l’Université catholique de Lille et le lycée privé de Marcq-en-Barœ...
Marcq-en-Barœul : Une prépa mi-lycéenne, mi-universitaire

Pour la rentrée scolaire 2020 l’Université catholique de Lille et le lycée privé de Marcq-en-Barœul dans la métropole lilloise s’associent pour offrir aux bacheliers une classe préparatoire D1.

Une formation sur deux ans qui vise à préparer aux concours de Normale sup, mais pas seulement.

« Le principe des prépas est d’accompagner, pendant deux ans, des élèves à la réussite d’un concours, commence Igor Le Diagon, directeur de Marcq Institution. Il s’agit de deux années intenses avec l’objectif de poursuivre en école d’ingénieur ou de commerce. Là, avec la prépa D1, la finalité est de passer le concours de l’École normale supérieure (autrement dit Normale Sup ou ENS, ndlr) de Rennes… » Un objectif élevé, donc, l’ENS de Rennes n’acceptant, selon Igor Le Diagon, que 17 élèves par an.

Cependant la prépa D1 proposé dans plusieurs établissements en France, permet de poursuivre son cursus vers d'autres horizons comme le concours de Sciences Po, les écoles de commerces ou encore une troisième en droit. 

Cette formation s'adresse aux bacheliers dont la motivation est sans failles et à tous à partir du moment où ils sont prêts à s’investir pendant deux ans selon Igor Le Diagon.

L’intensité du cursus, le travail personnel à fournir en plus des 25 heures de cours par semaine n’est pas à négliger pour cette « formation d’excellence peu connue et jusqu’ici inexistante dans la région », insiste encore Alexandre Henneuse, responsable de la prépa D1 pour la fac de droit de La Catho.

Chaque promotion comptera 30 à 35 élèves qui suivront des cours à l’université catholique de Lille deux jours par semaine, et à Marcq Institution le reste du temps.Selon Alexandre Henneuse, « le partenariat lycée-fac permet d’accompagner les lycéens pour une transition en douceur vers les études supérieures ». Ainsi ils auront un meilleur suivi sur le plan humain et un suivi pédagogique personnalisé face à un programme riche et élaboré de manière conjointe. 

Le prix de cette formation s'élèvera à  5 700 € par an. « Il y aura des bourses, nous les avons déjà prévues dans notre budget », précise Igor Le Diagon.

Marcq-en-Barœul : Une prépa mi-lycéenne, mi-universitaire