Annuler

Actualité : Chiffres-clés : Stage et étudiants

19 novembre
Avant d'entrer dans le monde du travail, le stage permet aux étudiants de découvrir le monde de...
Chiffres-clés : Stage et étudiants

Avant d'entrer dans le monde du travail, le stage permet aux étudiants de découvrir le monde de l'entreprise sur une courte ou longue période. Très formateur, le stage reste sujet à de nombreux questionnements de la part des étudiants.

Concernant la durée, la rémunération et toutes autres questions relatives au stage, 5 chiffres-clés pour répondre à ces différentes questions. 

- 6 mois correspondent au délai maximum que peut effectuer un étudiant au sein d'un organisme, d'une entreprise... Sois 924 d'heures de stage. 

- Un tiers, lorsqu'un stagiaire quitte son poste, celui-ci doit rester libre, un délai de carence est obligatoire entre deux stages. C'est-à-dire que l'entreprise doit attendre avant de pouvoir proposer le même poste à un nouveau stagiaire. 1/3 correspond à ce délai, par exemple, l'entreprise devra attendre 2 mois si le stage précédent s'est déroulé sur 6 mois. 

- 2 mois durant lesquels l'employeur n'a aucune obligation de verser une rémunération au stagiaire. Le stagiaire sera gratifié qu'après avoir effectué 44 jours consécutifs au sein de l'entreprise. 

- 46 % est le pourcentage d'étudiants, provenant d'organisme public, qui s'est vu attribuer une rémunération durant leur stage. 

- 3.75 représente le montant minimum de la gratification de stage en 2019, ce qui signifie qu'elle a l'obligation de rémunérer à cette hauteur les stagiaires qui effectuent un stage d'une durée plus longue que 2 mois. Cependant, cette rémunération peut évoluer ou être plus haute selon l'organisme de formation, le poste, la durée de stage et l'entreprise. 

Chiffres-clés : Stage et étudiants