Annuler

Dossier : L'emploi dans le Dunkerquois

15 juillet

La région dunkerquoise est particulièrement attractive. Sous-préfecture du département du Nord, Dunkerque est à la croisée des grands axes européens

L'emploi dans le Dunkerquois

La région dunkerquoise est particulièrement attractive. Sous-préfecture du département du Nord, Dunkerque est à la croisée des grands axes européens. En bordure de la mer la plus fréquentée du monde, la ville est le troisième port de France (57,7 millions de tonnes y ont transité en 2008).

DE NOMBREUX SECTEURS D'ACTIVITÉS

Au cœur de l'Europe, la ville de Dunkerque est située à moins de 300 kilomètres de cinq capitales : Londres, Paris, Bruxelles, Amsterdam et Luxembourg. Elle bénéficie d'un réseau routier, ferroviaire, fluvial et aérien très important.

La gigafactory de l’entreprise Verkor

En effet, Dunkerque est la ville choisie par l'entreprise Verkor afin d'y installer sa gigafactory. L’arrivée de cette immense usine va créer des emplois dans la commune, mais aussi aux alentours. Les phases de recrutements commencent dès l’année 2023, mais l’entreprise commence déjà à les préparer. Cette implantation s’accompagne d’une revalorisation des formations des métiers industriels. L’État promet le développement de ces formations. 

De plus, l’entreprise française Renault est marraine du projet afin de pouvoir utiliser par la suite les batteries créées par l’entreprise. En effet, après s’être rapproché de la gigafactory d’Envision à Douai, Renault se rapproche de Verkor afin de s’assurer une place majeure dans l’utilisation de batteries bas-carbone : “Il est important de travailler avec Envision et avec Verkor pour pouvoir sécuriser nos productions en termes de batteries.” précise Luciano Biondo, directeur de Renault Electricity. Verkor prévoit une montée en puissance de la production de leurs batteries qui pourrait aboutir à la création de nouveaux emplois dans la région de Dunkerque d’ici 2030.

Le terminal méthanier de Dunkerque

Le 19 mars 2007, EDF et le port autonome de Dunkerque ont saisi la Commission nationale du débat public afin de discuter la construction d’un terminal méthanier à Dunkerque. Cette mise en place a pour ambition une forme d’autonomie énergétique. Cette autonomie est notamment d’autant plus importante actuellement avec le conflit russo-ukrainien. En effet, le président russe a annoncé l’abandon du fournissement du gaz russe à l’ensemble des pays qui soutiennent l’Ukraine. 

La France étant un des premiers soutiens de l’Ukraine, elle est donc directement concernée. De ce fait, la méthanerie de Dunkerque va devenir un élément central dans l’autonomie énergétique de la France. Cela va indubitablement se répercuter dans les postes à pourvoir sur le site. 

Le parc éolien de Dunkerque

Prévue pour l’horizon 2026, la construction du parc éolien va permettre une embauche assez développée afin de mener à bien ce projet. En effet, un travail d’identification et de recensement est déjà en cours auprès d’acteurs locaux. 

Pendant les 30 ans de durée de vie de ce parc éolien, une cinquantaine de postes directs et pérennes seront à pourvoir. De plus, les chargés de recrutement ont à cœur une diversification des viviers de recrutement. De ce fait, ces derniers seront amenés à travailler étroitement avec les Missions Locales (notamment, Entreprendre Ensemble Dunkerque avec qui des partenariats sont déjà présents).

L'emploi dans le Dunkerquois