GEIQ Emploi et HandicapEOS FranceCERFRANCE Nord - Pas de Calais

Dossier : Êtes-vous fait pour le nomadisme digital ?

Êtes-vous fait pour le nomadisme digital ?

 

Ces dernières années, une nouvelle façon de travailler a fait son apparition : le nomadisme numérique. Cela consiste pour les personnes concernées, à remplir leurs missions depuis l’étranger. Du free-lance international en quelque sorte. Même si le terme semble plutôt en vogue, un véritable mode de vie se cache derrière cette appellation, et il n’est peut-être pas adapté à tous !

 

Une vie de nomade

 

Là où le contrat le plus valorisé dans la société actuelle reste le CDI (le fameux sésame), pour certains, l’épanouissement professionnel est ailleurs. Littéralement. Au-delà d’un simple clivage « travail de bureau », « travail de terrain », il existe des personnes qui ont la bougeotte. Elles apprécient et même ont besoin, d’une liberté géographique, qui est incompatible avec une vie de bureau « classique ». Jusqu’alors, difficile d’épouser cette envie de liberté, pour de multiples raisons. Déménager souvent reste onéreux, et trouver le fameux CDI peut s’avérer parfois si fastidieux, que lorsqu’il est enfin signé, les envies d’ailleurs sont finalement rangées au placard.

 

Et puis arriver dans un nouveau lieu et repartir de zéro, rechercher un logement, un emploi, se constituer un réseau, se faire des amis… Un processus lent qui ne saurait être répété tous les deux mois ! À moins de le vouloir…

 

Le voyage, la route, le changement perpétuel… Si votre personnalité s’adapte facilement aux joies mais aussi aux contraintes de cette vie de nomade, vous pourriez peut-être y trouver votre compte.

 

Un métier…digital

 

Et oui. Si vous exercez une profession qui nécessite une présence dans l’entreprise, le nomadisme digital ne sera pas fait pour vous. En revanche, de nombreux métiers peuvent se plier facilement aux règles de ce mode de vie. Notamment, les métiers où votre seul matériel nécessaire est un ordinateur et Internet.

 

Cela englobe par exemple, les personnes exerçant des métiers comme développeur, graphiste, rédacteur, traducteur, photographe, vidéaste, designer, blogueur, community manager, les métiers de conseil (webmarketing, juridique, stratégie commerciale, communication…) etc. En devenant entrepreneur, freelance, ou si vous réussissez à être salarié à distance, vous pourrez tenter l’aventure !

 

En résumé, si votre activité peut s’exercer depuis un lieu autre que les bureaux de votre entreprise, si vous pouvez vous contenter de contact téléphonique avec vos clients, si une connexion Internet peut suffire pour transmettre vos projets finaux, alors votre métier peut s’exercer depuis n’importe quel endroit dans le monde !

Et surtout, de l’organisation

 

Attention à ne pas se leurrer : le nomadisme digital n’est pas le nouvel El Dorado. En regardant de plus près, les nomades digitaux qui racontent leur parcours se réunissent sur un point : il s’agit d’une vie qu’il faut bien organiser et un temps d’adaptation sera forcément nécessaire.

 

Organiser son travail, ses horaires, ses process, une flexibilité qu’il faut apprendre à dompter, surtout quand on se trouve dans un pays étranger. Partager son temps entre voyage, installation et impératifs professionnels quand on n’a pas besoin d’être au bureau de 9h à 18h n’est pas de tout repos et de la discipline s’avèrera indispensable.

 

Trouver le bon équilibre entre travail, découverte et vie quotidienne à l’étranger, sera la clé d’une expérience réussie.