Vous recherchez...

Dossier : Tous les réseaux sociaux sont-ils utiles pour votre entreprise ?

Tous les réseaux sociaux sont-ils utiles pour votre entreprise ?

Utilisés pour se donner de la visibilité à moindre coût, augmenter le trafic sur son site internet et même fidéliser des contacts... On peut aisément comprendre l'engouement des entreprises pour les réseaux sociaux. Mais sont-ils vraiment tous utiles pour ces dernières ? Sont-ils utilisés à bon escient ?

L'air des temps modernes a voulu qu'il faille être présent partout, tout le temps. À la fois personnellement, mais aussi professionnellement. Et internet l'a permis, dans une certaine mesure. Facebook et Twitter en tête bien sûr, puis les réseaux sociaux professionnels du type LinkedIn ou Viadéo. Sans oublier les autres réseaux comme Pinterest ou Google+ (et la liste n'est pas exhaustive). Mais. Car oui, il y a un « mais ». Certes, montrer aux internautes que l'entreprise est moderne par sa présence sur les réseaux sociaux est une bonne chose. Et cela permet aussi de mettre en avant, une certaine proximité avec ses contacts. Car souvenez-vous, à la base, les réseaux sociaux  comme leur nom l'indique, mettent au centre de leur fonctionnement, l'échange. Malheureusement, au-delà de leur utilisation à des fins de communication ou de marketing, certains outils ne sont plus devenus qu'un « badge » à afficher sur son site internet. Juste parce qu' « il faut ». On voit alors fleurir ces pages que l'on pourrait qualifier de « fantômes », où plus une activité n'a été enregistrée depuis des mois...

Il faut alors se poser les bonnes questions. A savoir, si tous les réseaux sociaux sont utiles pour son entreprise. En fonction du secteur dans lequel on exerce, du type de contacts que l'on a, de la cible que l'on souhaite toucher... Si l'on est dans le service à la personne, quelle utilité d'avoir un compte Pinterest ? Cet exemple peut paraître grossier mais à bien y réfléchir, il peut concerner plus d'entreprises qu'il n'y paraît. Alors ne vaut-il mieux pas choisir d'être présent sur peu de réseaux sociaux et les choisir correctement, plutôt que de laisser une page à l'abandon ? Puisque de toute évidence, si la page est négligée, c'est que finalement, son utilité était toute relative. Il faudra donc veiller à choisir le bon réseau en fonction des possibilités qu'il offre et des objectifs concrets que l'entreprise s'est fixés. Et pour cela, il est indispensable de prendre du temps pour bien analyser les différents réseaux qui sont à disposition sur le net.

Et puis maintenant, c'est au tour du réseau social d'investir l'entreprise. On voit se développer de plus en plus ces plates-formes, accessibles uniquement aux salariés de l'entreprise. Les réseaux sociaux d'entreprise peuvent être intégrés à l'intranet ou en être complètement distincts. Notamment, avec des outils comme Jive, Yammer et bientôt Facebook at Work. Faciliter le contact entre collaborateurs via un réseau social spécialement créé pour l'entreprise, dynamiser les échanges, travailler à distance sur des projets, partager des documents, des connaissances, organiser des réunions... Les avantages de ce type de réseaux sont nombreux. Surtout, ils permettent de désengorger sa boîte mail : les outils des réseaux sociaux d'entreprise permettent de gérer toute une palette de tâches, personnelles et de groupe, qui permet de limiter le nombre d'échanges par mail (qui sont souvent  accumulés puis parfois perdus dans les méandres des courriers non-lus).

Mais cela ne s'arrête pas là. Les réseaux sociaux d'entreprises pourraient bientôt permettre de mettre en avant les compétences des salariés et d'évaluer s'ils sont transférables vers un autre champ d'action. Un nouvel outil pour la mobilité interne ? Pourquoi pas. Il faudra néanmoins attendre quelque temps que la pratique se généralise, et que les salariés s'y investissent un minimum pour que l'outil évolue vers d'autres objectifs.