Vous recherchez...

Dossier : Le boom des salons de recrutement

Le boom des salons de recrutement

Le boom des salons de recrutement

Le début d'année arrive avec son lot de bonnes résolutions. Pour beaucoup, 2010 représente l'espoir de trouver (enfin) un emploi.
On voit alors se multiplier les salons de recrutement et autres rassemblements de professionnels.

Les différents types de salon

Depuis quelques années, ils sont devenus une mode en France, mais pas seulement. Ce type de rendez-vous répond à un véritable besoin, au niveau des entreprises d'une part, qui trouvent là un moyen de se rapprocher du marché de l'emploi et de la demande, mais aussi d'obtenir une vitrine et une visibilité. Au niveau des demandeurs d'emploi d'autre part, qui peuvent en direct saisir de bonnes opportunités. Et chaque manifestation a son public !
Consacrés aux étudiants, aux lycéens, et aux professionnels ; ces événements sont l'occasion d'obtenir des contacts voire un entretien. Les différents acteurs d'une entreprise peuvent s'y déplcaer : des cadres dirigeants, des opérationnels, et pas seulement les directeurs de ressources humaines ou les chargés de recrutement.
Avec la crise, ils sont devenus essentiels et les personnes intéressées sont de plus en plus nombreuses à en franchir les portes.

Pour mieux comprendre le phénomène nous nous intéresserons au salon des « 24h pour l'emploi » qui a lieu cette semaine et qui fête son troisième anniversaire.

Les 24 H pour l'emploi

Les organisateurs de ces événements sont bien souvent des entreprises de recrutement et d'emploi, pour les « 24 H pour l'emploi » de Lomme, il s'agit de L4M.
L'intérêt de ce salon réside dans le fait que tous les secteurs d'activités sont représentés (de l'armée de l'air en passant par la banque ainsi que des centres de formation). Tous les publics et tous les profils sont visés, et de plus l'entrée est libre et gratuite. L'année dernière, près de 850 entretiens post-salon avaient été effectués.

L'entreprise Chronodrive et le centre de formation Enaco font partie des 55 exposants. Il s'agit de leur deuxième participation. Pour eux, c'est l'occasion de rencontrer les candidats en face à face et ainsi de juger davantage la personnalité que le curriculum vitae. Ce qu'ils recherchent, c'est un savoir être, alors soyez vous-même.

L'originalité de cette manifestation réside également dans son lieu d'accueil. Le Kinépolis n'est généralement pas un lieu associé à l'univers professionnel, mais cet environnement accueillant s'avère propice à la discussion et à la proximité. La détente et la bonne ambiance investiront donc le salon.

La nuit du recrutement

L'autre particularité des « 24 h pour l'emploi » réside dans « La nuit du recrutement » qui est organisée le même jour de 20 h à 21 h 30.
Il s'agit d'un quizz ludique sur le recrutement, créé par un psychologue du travail. Il se déroule dans une salle de cinéma, 80 candidats, inscrits au préalable sur le site (www.24h-emploi.com). , répondent via un boîtier électronique aux questions posées. Ce sera l'occasion pour le candidat de se détendre après cette rude journée à courir les stands. L'ambiance sera bonne enfant et de nombreux lots sont à gagner.

Avant le salon

Détendez-vous, ce salon est l'occasion de participer à des entretiens courts et informels, dans un cadre chaleureux. Mais veillez tout de même à ne pas trop négliger votre préparation. N'hésitez pas à prévisualiser votre visite grâce au salon virtuel du site dédié à l'événement (www.24h-emploi.com). De plus une bonne présentation et un sourire sont toujours bienvenus. Enfin n'oubliez pas de vous munir de vos CV et lettres de motivations.

Pour plus d'informations et de conseils : Les 10 erreurs à éviter lors d'un salon de recrutement