Vous recherchez...

Dossier : La réforme des retraites

La réforme des retraites

La réforme des retraites.

C'est le 12 avril dernier que les discussions pour déterminer les enjeux de la réforme des retraites ont débuté, la réforme devrait être définie à la fin du mois d'octobre.

Près de 76 % des Français ne pensent pas qu'ils toucheront une retraite satisfaisante par rapport à leurs revenus, selon les conclusions d'un sondage IFOP pour le Journal du Dimanche. 30 % des personnes interrogées se disent « plutôt pas confiantes », 46 % « pas du tout confiantes » et seulement 24 % ont confiance quant à cette éventualité.

A l'origine de cette réforme : un constat. Aujourd'hui, les déficits de l'ensemble des régimes de retraite obligatoires s'élèvent à 25 milliards d'euros. Le vieillissement de la population et le départ à la retraite de la génération du baby boom ne devraient par arranger les choses. Ainsi le déficit annuel de l'ensemble des régimes de retraites atteindrait 50 milliards d'euros d'ici à 2020 et dépasserait 100 milliards d'euros en 2040.
Un représentant de la CNAV (Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse) estime qu'en 2013, le déficit cumulé à l'assurance vieillesse atteindra quelque 58 milliards d'euros. Pour le Premier ministre François Fillon, les perspectives sont encore plus alarmantes puisqu'il pourrait manquer près de 100 milliards d'euros en 2050 pour le financement des retraites.

Le calendrier de la réforme.

Lors du sommet social du 15 février dernier, le président de la République a fixé l'agenda de la très attendue réforme des retraites.
Depuis la publication du rapport du COR (Conseil d'orientation des retraites), le ministre du Travail et de la fonction publique Eric Woerth a eu pour mission depuis le 12 avril, de réunir les partenaires sociaux pour entamer les négociations, afin qu'émerge d'ici au mois de mai différentes propositions.
Mi-juin, le gouvernement les rendra publique. Le texte définitif sera présenté aux ministres en juillet afin que la réforme soit votée en octobre, après un débat au parlement courant septembre.

La fin de la retraite à 60 ans ?

Selon un sondage Ifop, près de 6 Français sur 10 sont contre un recul de l'âge du départ à la retraite. Pourtant, la France est l'un des pays où l'on part à la retraite le plus tôt.
A l'heure actuelle, même sans avoir cotisé la totalité de ses annuités, un salarié peut décider de partir à partir de 60 ans. Il pourrait bientôt être contraint d'attendre quelques années de plus. Une majorité d'actifs (68 %) pense que leur retraite n'interviendra en moyenne qu'à 65 ans. 24 % pensent qu'elle arrivera à 70 ans ou plus et seulement 8 % estiment qu'elle aura lieu avant les 60 ans. Enfin, la pénibilité du travail devrait être également prise en compte dans cette nouvelle réforme des retraites.
Une autre solution a également été abordée, il s'agit de l'augmentation des cotisations que les salariés versent sur leur fiche de paie pour les retraites, en compensant avec une baisse des cotisations pour l'assurance chômage. Mais l'Unedic verrait ainsi ses ressources diminuer alors même qu'elle devrait afficher un déficit de 9,5 milliards fin 2010.

Tout le monde est concerné par cette réforme, les salariés du public comme ceux du privé et les bénéficiaires de régimes spéciaux.