Vous recherchez...

Dossier : Réussir sa prépa dans de bonnes conditions

Réussir sa prépa dans de bonnes conditions

Réussir sa prépa dans de bonnes conditions

Vous êtes en Terminale, et beaucoup de questions se posent : quelle formation ? Quel métier ? Dans quelle ville ? Après mûre réflexion, une classe préparatoire vous semble être un bon moyen de démarrer votre vie étudiante. Dans une filière scientifique, économique ou littéraire, c'est l'opportunité d'intégrer une école a priori reconnue sur le marché du travail. Armez-vous de courage car les deux années à venir vont vous donner du fil à retorde. Stress, pression, lourdes charges de travail, voici quelques conseils pour apprendre à gérer le rythme très soutenu d'une classe prépa.

Suis-je fait pour la prépa ?

Vous envisagez la prépa, vous êtes donc un bon élève, qui a soif d'apprendre et le goût du travail. Mais cela ne suffit pas, il faut aimer les défis et la compétition : vos camarades de classe seront aussi brillants que vous. De l'ambition, de la motivation et de la patience, trois qualités indispensables qui devraient couler de source si les matières étudiées vous intéressent. Enfin, si en plus de tout ça vous faites preuve de curiosité, la prépa est bien faite pour vous !

Gérer le stress

Une augmentation du niveau d'exigence, une perte des repères, la vie en prépa peut s'avérer déstabilisante. Des techniques existent pour lutter contre le stress : médicaments anti-hypertension, techniques de respiration, sophrologie… Quand la pression est trop forte et que le moral est au plus bas, il ne faut pas hésiter à demander conseil à ses professeurs, ses parents… Tout au long de la prépa, aérez-vous l'esprit de temps en temps, en pratiquant un loisir par exemple. Quand viennent les concours, une bonne condition physique est requise, donc ménagez votre corps en répondant à ses besoins physiologiques (sommeil, nourriture…).

Quelques conseils

Un seul mot : l'organisation ! Le rythme est tellement soutenu que sans emploi du temps, vous ne risquez pas de vous y retrouver. Ainsi : prenez de l'avance, mettez constamment à jour vos agendas et planifiez vos journées à la minute près. Qui dit compétition ne signifie pas qu'aucune entraide n'est possible au sein de votre promotion : vous pouvez échanger des fiches, des corrigés, des cours…

Vous allez sûrement avoir la tête dans le guidon pendant deux ans, une période durant laquelle vous allez tout de même évoluer, faites donc régulièrement le point sur vos envies et vos perspectives d'avenir. Une bonne dose de courage et de persévérance et vous entrerez sans aucun doute dans l'école de vos rêves…