Vous recherchez...

Dossier : Le logement étudiant

Le logement étudiant

La demande d'un logement étudiant s'effectue du 15 janvier au 30 avril par le biais du dossier social étudiant (DSE).

Enfin l'indépendance

L'heure du départ a sonné. Vous vous sentez prêt à affronter les épreuves quotidiennes que sont la préparation des repas, le ménage, la lessive de vos sous-vêtements, le repassage, les courses et ce sans l'aide de vos géniteurs. Mais, en sus de ces tâches rébarbatives, vous devrez gérer de façon optimale vos finances, en jonglant entre factures et bulletins de paie issues de votre petit boulot. Avant toutes ces réjouissances, reste à trouver un appartement. Voici la marche à suivre pour obtenir vos clés dans les meilleures conditions.

Et moi, j'y ai droit ?

Vous êtes inscrit dans un établissement qui donne droit à la sécurité sociale étudiante ? Si oui, vous pouvez solliciter un logement en résidence universitaire. Une fois cette étape préliminaire validée, la prochaine consiste à trouver la chambre ou l'appartement de vos rêves. En premier lieu, vous devez savoir si vous comptez habiter seul, en colocation ou en couple. Votre choix se basera sur la proximité de votre chambre par rapport à votre faculté ou sur la variété des services que votre résidence propose (parking, digicode à l'entrée, bibliothèque, laverie…). Le prix du loyer pourrait être un critère déterminant. Aussi, étudiez attentivement toutes les possibilités qui s'offrent à vous avant de valider vos choix.

Seul ou accompagné ?

Le CROUS propose différents types de logements, selon vos besoins et votre situation :

les résidences universitaires traditionnelles proposent des chambres individuelles meublées d'environ 9 m² avec locaux collectifs (sanitaires, cuisinettes, salles de travail) et un loyer s'échelonnant autour de 150 euros par mois. Ce type de chambre donne droit à l'ALS (Allocation Logement à caractère social).
les résidences conventionnées sont destinées plus particulièrement aux couples ou à la colocation. Elles sont composées de studios meublés type T1, T1bis de 21 à 31 m² et d'appartements type T2. Le loyer moyen d'un T1 tourne autour de 250 euros. Ce type d'habitation donne droit à l'APL (Aide Personnalisée au Logement).
il est également possible de louer des appartements ou des chambres à des particuliers par l'intermédiaire du CROUS si vous n'avez pas trouvé de place dans les résidences universitaires.

La liste et la description des résidences universitaires traditionnelles et conventionnées sont consultables sur le site Internet du CROUS de votre ville, de même pour la plupart des annonces de particuliers. Dans tous les cas, vous pouvez aussi bien vous rendre dans l'antenne du CROUS la plus proche de votre domicile.

Réservation et vie en résidence

La demande d'un logement en cités u se fait par l'intermédiaire du DSE entre le 15 janvier et le 30 avril par Internet. En même temps que vous formulez vos demandes de bourses, vous devez solliciter un logement. Vous avez droit à 7 vœux que vous devrez classer selon votre intérêt pour les résidences. Les réponses sont notifiées en juin.

Si vous avez la chance de bénéficier d'un logement (les places son chères), sachez que vous devrez respecter les règles de vie collective inscrites dans le règlement intérieur. Vous pouvez recevoir des visites et êtes totalement libres de vos allées et venues mais votre logement est strictement personnel et incessible. Rien d'exceptionnel donc, la vie en cités u ressemble fort à ce qu'on peut trouver dans n'importe quelle résidence.

Financer votre projet

Plusieurs aides financières vous aideront à financer votre logement. N'hésitez pas à en profiter !
Tout d'abord, la CAF propose deux types d'aides aux étudiants locataires :

l'APL si vous habitez un logement conventionné (HLM ou résidence universitaire conventionnée).
l'ALS dans les autres cas.

Le montant de ces aides varie selon de nombreux critères (vos revenus, enfants à charges, situation de colocation ou de concubinage…). Le plus simple étant de faire une simulation sur le site Internet de la CAF, accessible à cette adresse : www.caf.fr.

Enfin, le dispositif Locapass vous fera bénéficier de :

l'avance du dépôt de garantie demandé par le bailleur (sous forme de prêt sans intérêt remboursable par mensualité de 15 euros minimum après un report d'échéance de trois mois.
et/ou de la garantie de paiement des loyers et charges (caution) couvrant 18 mois de loyers et charges maximum, pendant les trois premières années du bail. Cette garantie se substitue à l'acte de caution solidaire exigé lors du retrait des clés.

Pour tous les renseignements sur cette aide et pour formuler votre demande, rendez-vous sur : www.aidologement.com.