Vous recherchez...

Dossier : La Validation des Acquis d'Expérience

La Validation des Acquis d'Expérience

La Validation des Acquis d'Expérience (VAE)

Vous souhaitez faire reconnaître les compétences acquises durant votre carrière professionnelle et obtenir un certificat. Il existe aujourd'hui un moyen de faire valider votre expérience.

Le système de la validation des acquis d'expérience a été mis en place en 2002 dans le cadre de la loi dite de « modernisation sociale ». Il vient s'additionner à celui de la validation des acquis professionnels (VAP), lui-même appliqué depuis 1985. Ce dispositif permet l'obtention partielle ou totale d'une certification : diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle.

Avantages et conditions

La validation des acquis d'expérience est ouverte à tous, sans contraintes d'âge, de statut ou de niveau d'études. Seule condition pour bénéficier du processus : votre expérience dans le ou les domaines concernés doit être de 3 ans minimum.

Le principal avantage du processus est donc la reconnaissance officielle des compétences acquises par l'expérience professionnelle, mais aussi celles développées dans le cadre de travaux personnels ou associatifs. De plus, elle permet de faciliter l'accès aux diplômes et à la reprise d'études.

Fort apprécié des entreprises car il met en avant leur rôle formateur, ce système est aussi un moyen de réduire le temps et les coûts de formation.

Quelle démarche effectuer ?

La démarche varie selon le profil du candidat (diplômes déjà acquis, expériences professionnelles, etc.) mais aussi selon le certificat qu'il souhaite obtenir.
Du CAP au BTS : vous devez vous adresser aux dispositifs académiques de validation des acquis (il en existe un par académie).
Pour tout ce qui concerne les études supérieures : ce sont les services de formation continue des établissements (universités, écoles) qui sont chargés du processus.

Si vous avez un doute, n'hésitez pas à vous faire aider par les organismes d'information et d'orientation professionnelles.

Le processus

La préparation

Vous êtes un peu perdu ? Pas d'inquiétude, les cellules techniques de validation sont là pour vous accompagner. Ainsi, non contentes de diffuser de l'information, qu'elle soit individuelle ou collective, elles vous assurent également une aide personnalisée quant à l'élaboration de votre dossier de candidature. Vous pouvez ainsi définir ensemble l'objectif de la validation en fonction de l'expérience que vous avez engrangée. Vous choisissez le ou les certificats de compétences professionnelles que vous souhaitez obtenir et réunissez les preuves dont vous disposez afin d'élaborer un plan d'action. Le travail d'accompagnement des cellules techniques est alors complété par la valorisation de vos résultats et le suivi de votre plan d'action.

L'évaluation

L'évaluation de vos compétences en vue d'obtenir une certification se fait par un jury de validation. C'est lui qui va juger du caractère professionnel des capacités que vous avez acquises et faire le lien avec celles exigées par le référentiel de certification. Ce jury est composé d'employeurs et de salariés, réunis selon un principe de parité, et au moins un quart de ses membres sont des représentants qualifiés du domaine professionnel qui vous concerne.

Dans le cas où vous visez un diplôme de l'enseignement supérieur, votre évaluation est basée sur l'examen du dossier de présentation de votre expérience. Pour ce qui est des autres titres, c'est une mise en situation professionnelle, réelle ou reconstituée, qui permettra au jury de juger de vos compétences. Dans les deux cas, un entretien peut venir compléter l'évaluation, à votre demande ou à celle du jury.

Comme vous vous en doutez, le jury est souverain et sa décision ne saurait être contestée. Il peut prononcer la validation totale de la certification mais aussi préférer ne vous accorder qu'une validation partielle. Mais rassurez-vous, en cas d'échec, un contrôle complémentaire peut vous être proposé afin que vous puissiez faire vos preuves lors d'un nouvel examen.