Vous recherchez...

Dossier : CV anonyme

CV anonyme

Un nouveau pas vers la lutte contre les discriminations

Plus d'adresse, d'âge, de sexe, de lieu de résidence et encore moins de nom, prénom, nationalité et photos, le nouveau CV anonyme est préconisé dans les entreprises de plus de 50 salariés. Objectif affiché : lutter contre les discriminations et permettre à une certaine catégorie de population d'accéder aux entretiens. Garantie d'impartialité, la sélection se fera désormais uniquement sur les compétences et l'expérience.

Présenter comme un moyen utile pour lutter contre la discrimination, l'instauration du CV anonyme risque pourtant d'être assez limitée. Les entreprises de plus de 50 salariés pourront instaurer cette nouvelle forme de candidatures. Une expérimentation qui n'est pas sans faire débat. Jugé difficile à mettre en place et trop onéreux par la plupart des PME, le CV anonyme a tout de même séduit quelques grandes entreprises françaises. Ainsi, à l'image de PSA, le groupe AXA utilise ce système depuis 2005. 105 commerciaux sur 500 auraient ainsi été recrutés sur CV anonyme.
Dans la pratique, il n'est pas toujours évident de masquer les informations. Nombres de candidatures électroniques destinées à des PME arrivent et sont directement traités par le recruteur. Difficile dans ce contexte qu'une personne extérieure au processus intervienne sur les CV. Pourtant, il ne faudrait pas plus de deux minutes pour effectuer la manœuvre.

Les solutions à mettre en place

Depuis peu, certains logiciels comme « Léa » les rendent anonymes. Cette méthode peut être utile pour les entreprises ayant de gros besoins en recrutement ainsi que les boîtes d'Interim et les cabinets de recrutement traitant environ 20 000 dossiers par an. Plus simple, l'instauration d'un CV anonyme type, remplaçant les indications masquées par la plus-value du profil, les missions réalisées chez les différents employeurs et le numéro de téléphone.
Pour le candidat, rien ne changera. La réponse aux offres continuera à s'effectuer normalement. Un filtre sera ensuite rajouté aux données préalablement rentrées. Pour autant l'instauration du CV anonyme ne va pas permettre de recruter soudain plus d'handicapées, de minorités ethniques, de seniors ou de personnes de couleurs…

Repousser la discrimination

Si le tri des CV constitue la première étape du processus de recrutement, il n'empêchera pas le racisme. Lors de l'entretien, la couleur de peau, le nom… apparaissent. Pour certains, ils n'en seront que plus visibles. De toute manière, à moins d'enregistrer les discussions, il est bien difficile d'empêcher ce genre d'abus. Toutefois, l'observatoire des discriminations montrent au travers d'études que lors d'un entretien d'embauche, un patronyme d'origine africain ou maghrébin a pratiquement autant de chance de convaincre qu'une dénomination française.

Une fois levé l'anonymat, il faudra améliorer le recrutement si on veut des résultats. Sans une politique de sensibilisation pour combattre les préjugés, certains types de candidats pourraient être écartés lors de l'entretien. Utiliser un sourcing plus large de candidats, organiser des séminaires, des débats, travailler en partenariat avec des associations de lutte contre les discriminations… permettraient de diversifier les recrutements. Il conviendra également de veiller à la diversification des réseaux. De nombreux recruteurs ont encore tendance à privilégier les CV issus des mêmes grandes écoles qu'eux.

Autrement dit, le CV anonyme peut fonctionner dans des entreprises prônant la diversité et faisant l'objet d'un principe de sensibilisation.

Quelques chiffres clefs :

30 000 entreprises sont concernées par l'application du CV anonyme
Selon l'APEC, 44 % des recruteurs reconnaissent attacher de l'importance aux nom et prénom inscrits sur le CV.
70 % considèrent la date de naissance comme un critère important.
1 822 réclamations ont été déposées à la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité).

S.L