Vous recherchez...

     

Interview : Responsable d'un salon de coiffure

Mme Da Costa
responsable d'un salon de coiffure franchisé à Lille

>Quels ont été vos parcours scolaire et professionnel ?

- J'ai tout d'abord passé un CAP en alternance dans un salon de coiffure appartenant à un particulier. J'ai ensuite poursuivi par un BP et un BM en alternance, le tout regroupé en deux ans. Ces deux autres diplômes ont également été préparés dans des salons de coiffure indépendants.A ma sortie, je suis rentrée dans un salon indépendant en tant que coiffeuse salariée.
Puis mon ami a été muté ici, dans le Nord, c'est ainsi que nous avons dû quitter notre département d'origine, le Tarn. C'est en arrivant à Lille que l'on m'a proposé de travailler chez shampoo, tout d'abord comme coiffeuse, puis en tant que responsable de salon. J'ai depuis, changé plusieurs fois de salon sur demande du groupe. Je ne suis responsable de ce site que depuis avril 2004, c'est donc très récent.

>Comment devient-on responsable d'un salon de coiffure franchisé ?

- C'est simple, on devient responsable lorsqu'on a acquis les connaissances nécessaires, et que l'on est assez compétent et motivé.
Il faut bien évidemment commencer par travailler en tant que coiffeuse pour la marque, avant de devenir responsable d'un salon.

>Est-ce que vous devez suivre des stages de formation ?

- Oui, en tant que responsable de site nous avons en moyenne deux stages de trois jours par ans.
Ce sont principalement des stages de management. Nous participons également à des congrès et à des shows organisés par la marque, souvent en présence du fondateur Michel Dervyn, qui est d'ailleurs originaire du Nord… La marque parraine également des émissions de télévisions (Les Enfants de la Télé…) mais il est difficile d'y accéder.

>Quels sont les avantages à travailler pour une enseigne ?

- Nous sommes très bien encadrés, nous recevons toute l'information dont nous avons besoins sur les nouveautés, les tendances. Si nous rencontrons le moindre problème, ils sont toujours là pour répondre à nos interrogations.

>A l'inverse quels sont les inconvénients de travailler pour une enseigne ?

- On nous en demande beaucoup, nous devons rendre des comptes sur la gestion, les bénéfices.
Etre franchisé ne laisse pas autant de liberté qu'être indépendant, cependant il faut savoir que posséder son propre salon demande encore plus d'investissement. Les deux possèdent des avantages et des inconvénients.

>Quelles sont, selon vous, les qualités indispensables d'un responsable de salon ?

- Il faut être patient, être à l'écoute de ses clients et de ses employés, être un bon gestionnaire, mais surtout être motivé et vouloir toujours aller de l'avant.
Quelqu'un qui veut devenir responsable d'un salon doit toujours viser le top, il faut être capable de se remettre chaque jour en question.

>Quels conseils auriez-vous à donner à des jeunes qui veulent se lancer ?

- Avant de se lancer, je pense qu'il faut faire un stage de quelques jours, cela permet de voir ce qu'est vraiment la profession. Comme pour tous métiers, il faut vraiment aimer ce que l'on fait c'est indispensable quant on y passe plus de 35 heures par semaines.

>Avez-vous été satisfaite de l'enseignement donné par le CFA ?

- Oui, dans l'ensemble je n'ai rien à reprocher au CFA dans lequel j'ai suivi mon apprentissage. Il faut juste savoir que c'est dur, car on travail le jour au salon, et le soir on doit réviser ses cours. Comme pour le reste, le tout est une question de motivation.

>Quels sont vos projets professionnels ?

- J'aimerais ouvrir mon propre salon, devenir mon propre chef est ma consécration, mon but personnel.

C.S.




Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation

Offres de stage