Vous recherchez...

     

Interview : Opticien Lunetier

Opticien Lunetier
Jean-Eric Lefèvre
Opticien Lunetier, à Lille

Un opticien parle de l'Apprentissage

>Avez-vous connaissance du projet de loi qui vise à réformer l'apprentissage ?

- Non pas vraiment. En fait, je sais qu'il se passe quelque chose au niveau de l'apprentissage, mais je ne connais pas le but des réformes envisagées.

>Avez-vous des difficultés à obtenir de l'information ?

- Oui, en fait nous n'avons pas le temps de nous informer par nous-même. Notre profession de commerçant nous prend déjà tout notre temps. Il y a un manque de relais de l'information je pense…

>Les opticiens sont-ils considérés comme des commerçants ou des artisans ?

- Nous devrions être attaché au titre d'artisan paramédical car notre travail ne consiste pas uniquement à vendre des lunettes. Cependant, il en a été décidé autrement, nous portons le titre de commerçants indépendants.

>Etes-vous d'accord avec ceux qui se plaignent du manque de rentabilité des apprentis ?

- Non pas vraiment, il faut savoir que nous ne payons pas de charges et que nous recevons une prime en début et en fin d'année. Mais tout dépend de l'apprenti et du maître de stage, c'est un investissement car les premiers mois, l'apprenti nous coûte énormément de temps ce qui n'est pas du tout rentable. Cependant, après quelques mois il peut commencer à travailler en autonomie, il devient alors beaucoup plus rentable. Le problème est que nous payons toujours le même salaire du début à la fin. Je pense que pour être logique, le salaire devrait augmenter avec les capacités de l'apprenti, quitte à commencer par un salaire nul et finir par un salaire nettement supérieur à celui qui est versé en général. Avec ce système de démarche tout le monde serait gagnant et le travail serait valorisé.
Aussi une personne à mi-temps revient à peu près au même coût, je préfère donc former une personne, c'est plus valorisant, pour les deux parties.

>Avez-vous des problèmes d'emploi du temps avec votre apprenti ?

- Non, c'est juste une question d'organisation. J'ai l'avantage d'avoir un apprenti qui est sérieux et avec lequel on peut s'arranger.

>Avez-vous comme beaucoup d'artisans, du mal à appliquer les 35 heures ?

- Tout dépend de la qualité du personnel, mais je pense que les 35 heures ne doivent pas être appliqués à tous les domaines, sans distinction. Il faut encourager les jeunes à travailler et non le contraire, la qualité du travail de l'artisanat dépend en partie du temps que l'on y consacre. Je pense que ces lois n'encouragent pas les jeunes à s'installer.

>Que pensez-vous des CFA en général ?

- La qualité de l'enseignement n'y est pas mauvaise, mais je trouve les cours d'optique un peu légers. Le suivi des élèves n'est pas toujours très bien fait, il y a beaucoup trop de jeunes dont la formation ne consiste à faire que du ménage ou de la vente et qui ne touche pas à la technique du tout. Cependant, si les CFA étaient plus sévères, les jeunes auraient encore plus de mal à trouver une entreprise d'accueil.

>Pensez-vous que supprimer la limite d'âge puisse être une solution pour augmenter le nombre d'apprentis ?

- Cela peut permettre de donner une seconde chance à certain, cependant l'apprentissage ne doit pas devenir une voie de la seconde chance, nous connaissons déjà des problèmes d'image…

>Si vous n'aviez qu'un souhait à formuler en ce qui concerne les reformes ?

- Ce serait vraiment bien qu'il y ait toujours quelqu'un au CFA qui soit capable de répondre à nos questions et que l'on nous simplifie le travail administratif, qui est long et compliqué.

>L'apprentissage est-il selon vous une bonne manière de se former ?

- Je pense encore aujourd'hui que c'est la meilleure façon de se former. Les jeunes qui sont issus de BTS possèdent un diplôme pour exercer une profession qu'ils ne connaissent pas.Les jeunes en CFA ont plus de mal à décrocher le diplôme car l'alternance est plus difficile, en revanche ils sont plus efficaces à leur entrée dans l'entreprise.
D'une manière générale les entreprises recrutent d'avantage des jeunes issus des CFA même si l'enseignement est d'une meilleure qualité en école traditionnelle.

C.S.




Voir aussi

Offres d'emploi

  • OPTICIEN / Contrat de professionnalisation / 59200 Tourcoing

Offres de formation

  • OPTICIEN / Contrat de professionnalisation / 59200 Tourcoing