Vous recherchez...

     

Interview : Expert automobile

Expert automobile
Christophe Bellembois (40 ans)
Expert automobile au cabinet Flandres expertises.
Société: Cabinet Frandres expertises à Villeneuve d'Ascq

>Quel est votre parcours professionnel ? Quelles ont été vos études ?

- J'ai travaillé 8 ans dans la réparation automobile dont 2 ans en atelier mécanique et 6 ans en atelier carrosserie peinture. En 1992, j'ai commencé à travailler en tant qu'expert automobile salarié et depuis mars 2008 j'ai repris un cabinet d'expertise automobile à Villeneuve d'Ascq.J'ai commencé avec un CAP de mécanique puis un CAP en carrosserie et un CAP de peintre, les 3 trois en apprentissage. Derrière, j'ai enchainé avec un brevet de maîtrise en carrosserie en cours du soir avec en parallèle une remise à niveau BAC au CNAM de Lille. En 1992, j'ai commencé une formation d'expert automobile stagiaire en formation continue durant 2 années au lycée du Hainaut à Valenciennes j'ai obtenu mon diplôme d'expert automobile en 1995.

>Dans quel sens vos études vous ont-elles été utiles ?

- Les différents CAP obtenus par le biais de l'apprentissage m'ont permis de pratiquer dans tous les domaines de la réparation automobile. Le diplôme d'expert d'automobile est obligatoire pour pouvoir exercer, il permet d'acquérir les connaissances techniques et juridiques. Mes études m'ont donné les bases techniques et théoriques indispensables à mon métier.

> En quoi consiste votre travail ? Pouvez vous définir vos différentes activités ?

- Un expert auto peut être missionné par un particulier ou par une CIE d'assurance suite à un accident ou un litige pour évaluer les dommages et la valeur du véhicule. Il dialogue en permanence avec l'assuré, l'assureur et le réparateur. Il assure le suivi des réparations, contrôle leur qualité, vérifie les éléments de la facturation.L'expert en automobile peut également jouer un rôle de conseil auprès des clients lors de la vente ou de l'achat de véhicules d'occasion. Il agit aussi avec les compagnies d'assurance contre les fraudes à l'assurance.

>Pourquoi avez-vous choisi le métier d'expert automobile ?

- La mécanique auto et moto me passionne. C'est un métier où l'on bouge beaucoup, on rencontre énormément de monde de tous horizons. Il ne faut pas hésiter a se remettre a niveau sans cesse.

>Quelles sont les qualités nécessaires selon vous pour faire ce métier ?

- La diplomatie, la patience, la fermeté, le sens du dialogue, la technicité. La formation est indispensable afin d'évoluer avec les nouvelles technologies de réparation. Il faut constamment se documenter sur l'actualité automobile. Pour exercer ce métier il est aussi indispensable d'avoir le sens des contacts et une très bonne connaissance de l automobile.

>Quelles sont selon vous les perspectives d'avenir de ce métier ?

- Les experts en automobile devront évoluer pour satisfaire les exigences de leurs mandants ils devront toujours avoir un certain niveau de qualité et offrir leur savoir faire par le biais de nouvelles formations pour s'adapter.

> Quels en sont les avantages et les inconvénients ?

- Le plus gros avantage est l'autonomie dans le travail. Par contre il y a de plus en plus de conflits à gérer, nous avons un rôle de médiation de plus en plus important.

>Quels seraient les conseils que vous donneriez à un stagiaire ou à un étudiant qui voudrait suivre la même voie professionnelle que vous ?

- Il faut avoir une passion pour l'automobile, le sens du contact et être a l'affût des nouvelles technologies.

>Pensez-vous que le métier d'expert automobile va souffrir de la crise économique avec le ralentissement d'activité de la fabrication automobile ?

- Inévitablement, nous ressentons les effets de la crise, les gens roulent moins et ne font pas réparer leur voiture dans l'immédiat. Tous les secteurs automobiles sont touchés.

VB
30/03/09




Voir aussi

Offres d'emploi

Offres de formation