COFIDISCARREFOUR MARKETCERFRANCE Nord - Pas de CalaisBANQUE POPULAIRE DU NORDONET PROPRETE MULTISERVICESPARTENORD HABITATGROUPE SOLLY AZAR

Vous recherchez...

     

Dossier : Les Licences professionnelles

Les Licences professionnelles

Les Licences professionnelles

Aujourd'hui, il existe plus de 1 200 licences professionnelles (LP) dans 46 domaines différents. Répondant aux engagements européens, ce diplôme, correspondant à un Bac +3, prévoit un cursus adapté aux exigences du marché du travail en Europe

Comme son nom le laisse présager, l'objectif de ce diplôme est l'insertion dans le marché du travail. Pour être professionnelle, cette licence associe les recruteurs et les entreprises à tous les stades de sa mise en place. D'ailleurs, en aval du projet, une enquête a été organisée auprès des professionnels pour savoir s'ils jugeaient opportun de créer cette licence, condition sine qua non pour que le Ministère de l'Education donne son feu vert.

La professionnalisation

La licence professionnelle doit permettre aux étudiants qui le souhaitent d'acquérir rapidement une qualification répondant à des besoins et à des métiers clairement identifiés. Fondées sur la mise en place de partenariats entre universités, écoles et entreprises, les LP couvrent une large palette de métiers :
production agricole (agronomie, gestion d'exploitation, espaces naturels, etc.)
production industrielle (génie civil, bâtiment, électricité, chimie, etc.)
secteur tertiaire (commerce, gestion, banques, communication, etc.
services aux personnes et aux collectivités (santé, carrières sanitaires et sociales, hôtellerie, tourisme, etc.).

Cette liste étant loin d'être exhaustive, chacun pourra y trouver son bonheur.

Une formation en un an

En formation initiale, le cursus est ouvert à des publics variés. Des parcours différenciés permettent de conduire des jeunes issus de formations différentes vers les mêmes qualifications. Les titulaires de BTS - DUT peuvent ainsi obtenir un niveau supérieur de qualification dans le prolongement de leurs études antérieures et les titulaires de DEUG peuvent obtenir rapidement un diplôme facilitant leur insertion dans la vie active.

La licence professionnelle est également ouverte en formation continue et offre ainsi aux personnes déjà salariées la possibilité de développer leur carrière. Elle a notamment recours à la validation des acquis de l'expérience professionnelle. L'année de formation articule enseignements théoriques et pratiques, apprentissage de méthodes et d'outils, stage en milieu professionnel de 12 à 16 semaines et réalisation d'un projet aidé. A noter qu'une partie de la formation peut être réalisée à l'étranger. La pédagogie fait une large place à l'initiative de l'étudiant et à son travail personnel, pour mettre en œuvre les connaissances et les compétences acquises. Stage et projet aidé donnent lieu à l'élaboration d'un mémoire et à une soutenance orale. Une partie des enseignements est dispensée par des professionnels qui participent à part entière à la formation. 25 % du volume horaire de cette formation est le minimum légal pour l'intervention de professionnels. Dans les faits, ce taux flirte régulièrement avec les 5 0%.La licence professionnelle est également ouverte en formation continue et offre ainsi aux personnes déjà salariées la possibilité de développer leur carrière. Elle a notamment recours à la validation des acquis de l'expérience professionnelle. L'année de formation articule enseignements théoriques et pratiques, apprentissage de méthodes et d'outils, stage en milieu professionnel de 12 à 16 semaines et réalisation d'un projet aidé. A noter qu'une partie de la formation peut être réalisée à l'étranger. La pédagogie fait une large place à l'initiative de l'étudiant et à son travail personnel, pour mettre en œuvre les connaissances et les compétences acquises. Stage et projet aidé donnent lieu à l'élaboration d'un mémoire et à une soutenance orale. Une partie des enseignements est dispensée par des professionnels qui participent à part entière à la formation. 25 % du volume horaire de cette formation est le minimum légal pour l'intervention de professionnels. Dans les faits, ce taux flirte régulièrement avec les 5 0%.

Les conditions d'accès

Les étudiants doivent justifier :
Soit d'un diplôme national sanctionnant deux années d'enseignement supérieur validées (DEUG, DUT, BTS, BTSA, DEUST) dans un domaine compatible avec celui de la licence professionnelle
Soit, dans les mêmes conditions, d'un diplôme ou titre homologué par l'Etat au niveau III ou reconnu, au même niveau, par une réglementation nationale
Soit de la validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels.

La liste des licences professionnelles recensées par le ministère de l'Education Nationale est consultable via cette adresse : http://www.sup.adc.education.fr/lplst/